top of page

Être aligné, ça veut dire quoi?

Qu'on a la tête sur les épaules?

Qu'on est en accord parfait avec la vie que l'on mène?

Qu'on est en osmose avec le monde qui nous entoure?

On parle souvent d'ancrage mais un peu moins d'alignement.

L'alignement c'est être en reliance corps-âme-esprit.

C'est pouvoir se connecter ciel-terre au travers de notre corps physique.

Mais c'est surtout et en pratique, respecter ces 3 petites consignes :

Je dis ce que je pense - Je pense ce que je dis

J'aime ce que je fais - Je fais ce que j'aime

Je dis ce que je fais - Je fais ce que je dis

Bon dit comme ça, ça a l'air simple mais pour l'avoir expérimenté à un moment donné de mon enseignement avec les guides, c'est parfois comme de la haute voltige : il vaut mieux être bien réveillé, bien attentif et surtout bien ancré!

Vous le savez très certainement, notre cerveau produit des pensées à profusion mais si on n'y prend pas garde, on peut se mettre à dire tout et n'importe quoi surtout quand les pensées proviennent de croyances farfelues ou obsolètes.

Un seul mot d'ordre, ne pas leur prêter trop d'attention.

Ce qui va finir par vous inviter à faire du tri dans vos pensées et surtout à utiliser la règle des 7 ( 7 secondes, 7 minutes....) avant de parler et qui va vous permettre

de ne plus rien promettre inutilement ou de raconter des sornettes!

Aimer...ça parait simple ça aussi mais au final, fait-on toujours ce qu'on aime? Non! peut-être parce qu'on n'a juste pas appris à aimer ce que l'on fait.

Bon, j'avoue qu'il y a des choses moins faciles que d'autres à faire mais si on ne mentalise pas nos gestes, on peut se mettre simplement à avoir l'envie de bien faire,

de mettre de la joie dans ce que l'on fait et surtout, on conscientise que tout est une question de positionnement et de perception.


Paroles, Paroles, Paroles!


On a tendance à toujours vouloir en dire trop : pour faire plaisir, pour se faire bien voir...comme un enfant qui chercherait à obtenir des éloges, une récompense.

Et puis par moment, c'est tout l'inverse, on va plutôt cacher aux autres ce que l'on fait comme si on avait honte, que l'on se sentait coupable.

Et pourtant, oser dire ce que l'on fait c'est reconnaitre en soi nos propres limitations et notre potentiel, c'est savoir soi-même se situer dans la société dans laquelle on cherche à évoluer.

Et puis, pas de faux-semblant, la transparence est un atout de taille dans un monde toujours en mouvement.

Allez, on reprend :

Je dis ce que je pense - Je pense ce que je dis

J'aime ce que je fais - Je fais ce que j'aime

Je dis ce que je fais - Je fais ce que je dis

Et n'oubliez pas qu'en suivant ce processus d'alignement, vous allez devenir la meilleure version de vous-même.


Publication écrite par Barbara Hocquette




12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page