Les fruits et légumes de saison... L'artichaut et la figue


L'ARTICHAUT

L’artichaut a des propriétés dépuratives mais aussi cholérétiques.

Il stimule la sécrétion biliaire par le foie et l’évacuation de la bile vésiculaire grâce à la cynarine ou acide dicaféylquinique. Mais la cynarine est essentiellement concentrée dans la tige et les feuilles de l’artichaut. Les parties que nous consommons en contiennent peu. Les infusions de feuilles sont donc les seules qui paraissent efficaces pour stimuler le foie. En revanche les polyphénols de l'artichaut aideraient à lutter contre le cancer du foie en provoquant l'apoptose des cellules cancéreuses du foie.

L’artichaut facilite surtout l’élimination urinaire : il est légèrement diurétique grâce à son potassium et son inuline. Comme tous les diurétiques, il fait perdre de l’eau, mais pas des graisses. En revanche il pourrait intervenir dans la sensation de satiété par un effet coupe-faim. Une étude hongroise a montré que parmi les enfants et adultes obèses qui suivent un régime pauvre en calories, ceux qui ont bu un concentré de jus d'artichaut ont vu leur sensation de faim fortement diminuée. Leur indice de masse corporelle a lui aussi baissé.

Les artichauts les plus couramment rencontrés se consomment cuits comme la variété bretonne Camus qui représente environ 70% de la production française et se récolte de mai à novembre. Le plus gros est l’artichaut Castel qui peut peser jusqu’à 600 grammes et se reconnait à sa saveur particulière. Mais pour limiter la perte de nutriments qui peut atteindre 40%, l’artichaut est meilleur cuit environ 10 minutes à la vapeur que 25 minutes dans l'eau. L’idéal reste de le consommer cru comme on le fait avec le violet de Provence. Ce dernier est tendre car récolté légèrement immature, quand son foin n’est pas encore formé.

Grâce aux nombreuses fibres qu’il contient (35%), l’artichaut facilite le transit intestinal et aiderait à lutter contre le cancer du côlon. Une partie des glucides de l’artichaut est constituée d’inuline qui stimule la croissance des bactéries bifidobacteria et permet de combattre les bactéries pathogènes. Chez certaines personnes, l’inuline est à l’origine de flatulences et de ballonnements, mais dans la majorité des cas elle contribue grandement à lutter contre le dérèglement de la flore intestinale. L’inuline est reconnaissable au goût : après avoir mangé de l’artichaut, l’eau que l’on boit paraît sucrée.

L'artichaut est riche en folates, encore appelés vitamine B9 : un artichaut cuit couvre à lui seul un tiers des besoins quotidiens. Les femmes enceintes en début de grossesse ont grandement besoin de ces folates car ils diminuent les risques d’anomalies du tube neural chez le fœtus. Un déficit maternel en folates augmente le risque de naissances prématurées, d’anomalies du développement placentaire et d’avortements spontanés. Toutes les femmes en âge de concevoir devraient veiller à leur statut en folates, en consommant des végétaux comme les artichauts.

La recette du jour : artichauts violets en poivrade(petits violets de Provence)

Tourner 8 artichauts. Ôter le foin et les tailler en petits quartiers ou en petits cubes.Avec le plat d'un couteau (un éminceur), écraser la gousse d'ail.

Tailler les artichauts poivrade en deux ou en quatre selon leur grosseur.

Les éponger sur du papier absorbant.

Faire chauffer de l'huile d'olive à feu vif, ajouter les fonds d'artichauts.

Remuer pour enrober les artichauts de matière grasse très chaude, ajouter la gousse d'ail écrasée et la branche de thym.

Poursuivre la cuisson à feu modéré, voir doux en fonction de l'avancement de la coloration.

Remuer régulièrement pendant la cuisson pour obtenir une coloration uniforme, cuisson qui va durer 15 à 20 minutes.

On peut les servir en entrée ou en accompagnement de pâtes, de poisson grillé, sur du pain de campagne toasté, etc...

LA FIGUE

Riche en fibres, la figue est reconnue pour ses vertus légèrement laxatives, notamment grâce à ses graines. Sa consommation permet de désengorger le tube digestif et de faciliter la bonne digestion. Une élimination saine participe à une diminution des sensations de ballonnement et favorise l'hygiène du côlon en luttant contre les fermentations.

En plus d'être délicieuse, la figue, utilisée en décoction, adoucit autant l'organisme que l'extérieur du corps. En pansement, celle-ci apaise les infections cutanées, ou plaies de la peau, mais aussi les abcès dentaire. Ce petit fruit permet également de fortifier les gencives et de lutter contre les gingivites.

Considérée comme le fruit des femmes, la figue est très efficace contre les maladies féminines tels que le fibrome, le dysménorrhée, l'aménorrhée, l'anovulation ou encore les coliques menstruelles. Celle-ci participe à la régulation des ovaires et est particulièrement conseillée pour les femmes enceintes. En outre, lors de l'accouchement, la consommation de figue agirait sur la dilatation du col de l'utérus.

Avec un apport énergétique très raisonnable et un taux de fibres nettement plus élevé que la moyenne, la figue facilite l'élimination tout en offrant une sensation de satiété plus rapide. Adaptée pour les personnes qui surveillent leur ligne, elle constitue un dessert gourmand, raffiné et léger.

La figue et plus particulièrement sa pelure contiennent de nombreux antioxydants. Or différentes études ont démontré l'importance d'une consommation élevée de fruits et légumes riches en antioxydants dans la lutte contre certaines maladies cardiovasculaires. Les antioxydants du type flavonoïdes permettraient dans une certaine mesure de parer le développement des cellules cancéreuses.

Utilisée en sirop, la figue aide à dissoudre les sécrétions des bronches. En ce sens, elle est très efficace contre l'asthme, les bronchites chroniques, les laryngites, l'angine ou encore les trachéites. Ses bienfaits émollient, expectorant et antitussif en font une très bonne alliée en cas de coqueluche ou bien de pneumonie.

La recette du jour : figues fraîches farcies au fromage de chèvre frais

Prendre une figue fraîche violette bien mûre(souple au toucher) par personne.

Les ouvrir en 4 et écarter un peu les bords.

Y déposer du fromage de chèvre frais.

Émietter dessus du thym frais.

Servir avec du pain de campagne frais grillé.

Servir avec un petit verre de Banyuls.

Une petite note espagnole pour cette recette particulière d'artichauts aux figues et amandes en suivant ce lien :

http://allrecipes.fr/recette/12432/artichauts-aux-figues-et-amandes.aspx