Etre invité chez des végétariens...


Parfois on se dit que si on se fait amis avec des personnes qui sont végétariennes, on ne sera peut-être pas à notre aise, niveau nourriture.

Beaucoup de personnes aiment la viande car pour elles, c'est un besoin. Elles pensent que c'est excellent pour leur santé et surtout que cela leur apportera toutes les protéines dont elles ont besoin pour pratiquer leurs activités.

Et pourtant savez-vous que lors de conflits armés, on donnait aux soldats de la viande en grosse quantité pour les rendre plus agressifs afin qu'ils puissent gagner?

Il ne faut pas en faire une généralité et un peu de tout ne nuit pas pour autant à la santé. Mais parfois il est bon de relever certaines idées préconçues qui ont pourtant bien trouvé racine quelque part.

Or, quand on se met à parler de cuisine ou d'alimentation végétarienne, les gens ont des idées toutes faites. Ils se disent que cela ne doit avoir aucun goût tous ces légumes verts, qu'ils ne sont pas des lapins et encore moins des tortues et surtout que jamais ils ne se priveront d'un bon barbecue et de plats en sauce à base de viande, de poissons grillés ou en papillotes, sans oublier un bon plateau de charcuterie.

Pourtant "un végétarien" comme on dit, ne dira jamais à un "non végétarien" d'arrêter de manger de la viande, ou autre produit animal en criant haut et fort que les légumes, les céréales,les féculents, les graines et les fruits c'est mieux.

Il lui montrera juste par l'exemple et quelques dégustations de bons produits, cuisinés simplement, que la cuisine végétarienne est goûteuse et surtout qu'elle est bien équilibrée pour ne pas avoir de carence.

Pour ma part, j'aime les choses simples et quand il n'y a pas trop de manipulations à effectuer. J'aime me nourrir de produits qu'on trouve là où on habite et surtout qui peuvent se déguster de la manière la plus naturelle qui soit, avec des herbes, du sel de Guérande et juste un peu d'huile d'olive pressée à froid.

Trop de mélanges divers peuvent parfois nuire à une bonne digestion alors j'opte plutôt pour une diversité tout au long de la semaine et surtout j'écoute les besoins de mon corps au quotidien .

Alors qu'est ce qu'un "non végétarien" va bien pouvoir trouver pour se sustenter chez celui qui censure de son frigidaire poulet, boeuf et lapin?

Connaissez-vous les céréales anciennes comme le millet, l'avoine et le petit épeautre?

Et les cacahuètes, noix de cajou, pistache et amandes grillées ne sont pas réservées qu'à l'heure de l'apéritif? Elles sont à la base de l'alimentation végétarienne.

Je sais que certains cuisinent des produits pour qu'ils ressemblent à de la viande ou à ce qu'ils connaissent. Mais pour ma part, mon choix est fait et ce que j'ai apprécié avant c'est vrai, aujourd'hui ne me parle plus du tout.

J'ai toutefois goûté à un hamburger végétarien chez Hank Burger à Paris dont le "steak" était fait à base de haricots rouges.

En fait, on mange parfois végétarien sans le savoir comme le couscous aux légumes ou certains plats étrangers. C'est juste que systématiquement, certains y rajoutent de la viande voire du fromage en fin de repas ce qui augmente énormément le taux de protéines dans un seul et même repas.

Alors pas de panique, si vous êtes invité à goûter à la cuisine végétarienne car beaucoup ont conservé fromages et oeufs. Et puis un bon plat de pâtes fraîches, accompagnées de tagliatelles de légumes et parsemées de parmesan, de pignon et de basilic viendra ravir vos papilles sans que vous ne soyez en manque de quoi que ce soit .

Le corps garde souvent en mémoire des souvenirs de certaines choses et l'esprit l'invite aussi à croire que sans certains aliments, on ne pourra pas être heureux et en bonne santé.

Et pourtant quand on n'a pas le choix parce qu'on n'a pas assez d'argent ou que le supermarché est fermé, on se rend compte que dans son jardin ou sur les marchés, on trouve toujours quelque chose de bon.

En plus, vous avez remarqué sur les légumes et les fruits de saison, il n' y pas de date de péremption et encore moins de conservateurs.