Message guidé...


Écoutons le silence, il a tellement à nous dire.

Pourtant, on aime parler de nos souffrances et de nos peurs aussi.

On partage nos expériences et on se laisse guider par notre envie de mettre toujours plus de "mais si je te jure", "si tu ne me crois pas", "je te le prouverai", "je sais quand même bien ce que je dis"...

Mais en fait on relate tous des faits et des émotions qui viennent de notre propre expérience et non des vérités universelles qu'il faut que chacun entende et qu'ils prennent comme acquis.

Il serait bon que vous sachiez que la communication exige bien peu en fait. Elle est basée sur une écoute respective où chacun peut exprimer comme il le ressent un fait qui lui est totalement personnel, en prenant le "je" comme sujet permanent et qui ne doit en aucun cas devenir une ritournelle au point d'accaparer notre énergie et notre temps.

La vie en société ne demande pas tant d'exigences. Elle invite au respect et à la bienveillance. Plus on prend de recul face à ce que l'on entend et moins on se sent piéger dans une relation qui pourrait nous apporter de mauvaises influences.

Ce n'est pas tellement "un art", de communiquer correctement. Il suffit d'être présent à la parole de l'autre quand il en fera de même quand ce sera votre tour de conter ce qui vous motive tant.

Et puis tout ce qui se dit n'a pas besoin d'être imprimé en 3D. On laisse venir et repartir des mots qui nous ont peut-être fait vibrer, rêver, penser à autre chose, qui ont réveillé en nous des souvenirs mais qui en aucun cas ne sont venus blesser notre ego toujours si convaincant quand il s'agit de laisser le passé reprendre le dessus sur notre présent réactualisé.

Et si vraiment on ne se sent pas apte à communiquer.

Écoutons le silence, il a tellement de sensations nouvelles à nous faire partager.

Message reçu de mes guides le 5/10/17 à 17.35