Etre végétarien : la pâtisserie


On remarque souvent que les personnes qui ont fait le choix d'être végétarien, se jettent curieusement sur les pâtisseries pour montrer à ceux qui souhaitent également se passer de viande que tout est à consommer sans modération pourvu qu'il n'y ait pas de produit animal, si ce n'est oeuf et lait si ils ne sont pas végétaliens.

Mais en fait quand on regarde de plus près la pâtisserie française, on se rend vite compte que le règne animal y est très présent et que si on veut commencer à se mettre à faire de la pâtisserie dite "végétarienne", il faudra absolument changer la base des produits qui y sont mis dedans.

Or, chaque gâteau, chaque tarte, chaque sucrerie a été créé en son temps par des personnes qui étaient animées de leur propres énergies et de leurs croyances personnelles.

Pourquoi donc vouloir transmuter des recettes qui ont leur propre histoire et qui sont l'emblème parfois de certains terroirs?

On peut, il est vrai se rendre à l'évidence que lorsque l'on devient végétarien, il faut parfois savoir se passer de certains produits dits "marqueurs" pour pouvoir cuisiner en adéquation avec nos propres valeurs.

Mais pourquoi ne pas tout simplement se délecter de desserts faits plus simplement et de combiner ce que nous avons l'habitude manger en mariant les saveurs et en créant de nouvelles émotions.

On ne naît pas tous végétarien. On a parfois goûter à de nombreux desserts auparavant. Mais si, aujourd'hui, on a fait le choix conscient de ne plus manger certains produits issus des animaux, c'est justement pour s'ouvrir à une toute autre alimentation et à un mode de vie plus en adéquation avec la nature.

Pensez-vous que dans la nature vous pourrez faire un flan de coco sans oeufs, ou un mille-feuille sans pâte feuilletée?

On en arrive à voir, sur le web, des recettes abracadabrantesques qui ne mettent plus rien mettre en valeur si ce n'est la manière de faire pour souligner qu'on n'a pas utilisé de produits provenant des animaux.

Il est bon de mettre toujours plus de distance avec ce qui a à un moment donné était peut-être notre pêché mignon et reprendre une alimentation propre à nos véritables besoins .

Le sucre est mauvais pour la santé quand il est utilisé en excès. Et on sait très bien que plus il est raffiné et moins il sera bon pour nos artères.

Le sucre des fruits est bien meilleur à dose minimum et les sucres lents des féculents et céréales sont à privilégier.

Alors oui, quand on est végétarien, on peut manger de tout et surtout continuer de se faire plaisir gustativement. Mais à chacun de prendre conscience que le mélange : matière grasse quelqu'elle soit, sucre et farine de toute sorte, n'a vraiment pas de bonnes conséquences sur notre santé au quotidien, surtout quand il est mis en avant sur les cartes de certains restaurants comme étant végan et donc bon pour notre alimentation.

Se respecter soi est la chose principale à faire chaque jour car votre corps a besoin d'être nourri et hydraté correctement. Prendre le temps de se faire du bien, c'est avant tout se donner le meilleur en toute occasion. Et que l'on soit végan, végétarien, végétalien, crudivore, carnivore ou omnivore, il est bon de respecter les aliments, leurs propriétés, leur alliances ou non et surtout votre acceptation à bien les assimiler si ils sont vraiment faits pour vous.

Manger doit rester un plaisir mais aussi et surtout respecter ce qui fera de vous un être autonome et responsable, en bonne santé et ce, pour longtemps.