Un conte à méditer : la petite fleur au bout du champ...


Il était une fois, dans une vallée où brillait le soleil à longueur de journée, un magnifique champ de fleurs.

Chacun venait s'y promener et y découvrir des fleurs de toutes les couleurs. Ce champ avait un pouvoir particulier car chaque fleur dégageait une odeur singulière qui ne laissait jamais personne indifférent.

Il y avait souvent des visiteurs qui venaient pour s'imprégner de ces parfums enivrants. Et quand ils s'approchaient d'une des fleurs, l'odeur était si forte que cela leur procurait beaucoup de bien-être intérieur.

Un jour, alors qu'une dame s'échappait un peu du groupe venu visiter ce champ, elle se dirigea, comme attirée, vers le bout d'une ligne continue. Et là parmi d'autres fleurs, elle découvrit une petite fleur aux pétales de mille couleurs.

"Oh" dit-elle surprise, "que fait cette fleur étrange au milieu des autres?" Et là, la fleur lui répondit "je ne suis pas différente des autres, Madame, je suis toutes les fleurs à la fois."

La dame étonnée, lui demanda si elle savait qu'elle n'était vraiment pas comme les autres, et qu'elle rayonnait différemment.

"Pourtant si", dit la fleur ravie qu'on lui accorde tant de valeurs : "quand je veux communiquer avec mes amies les fleurs jaunes, mes pétales jaunes se mettent à vibrer. Et quand je veux m'amuser avec mes amies les fleurs rouges, mes pétales rouges se mettent à frisonner, etc, etc... En fait je suis amie avec toutes les fleurs de ce champ."

La dame sourit et comprit qu'il est vrai que c'est une chance pour elle de s'entendre avec toutes et un bonheur au quotidien d'être comprise et admise parmi toutes ces magnifiques fleurs de ce champ magique.

"Alors tu es heureuse, ici, parmi toutes tes amies fleurs?

Et toi aussi, dis donc tu dégages une odeur toute particulière que je n'ai sentie nulle part ailleurs. Sais-tu, petite fleur, que je pense que je suis venue ici jusqu'à toi parce que moi aussi, je sais que je ne suis pas vraiment comme les autres. Je suis née d'un père américain et d'une mère vietnamienne, je vis en France et je me suis marié avec un italien avec qui j'ai adopté trois enfants de nationalité différente. Alors vois-tu parfois on pourrait penser que je ne suis jamais à ma juste place dans ce monde multiracial et pourtant tout comme toi, je pense que moi aussi je vibre avec chaque personne avec qui je vis et avec celles que je rencontre sur mon chemin."

D'un coup, la dame entendit qu'on l'appelait au loin. Elle remercia la petite fleur de cette si belle leçon de vie et lui tendit sa joue pour recevoir en échange d'un baiser sur sa tige, une caresse de tous ses pétales multicolores car c'est ainsi qu'elle aussi se sent être : couleur arc en ciel.