De vous à moi : quand tout se mélange...


Parfois, alors même qu'on ne se sent pas prêt à vivre quelque chose de compliqué, voilà qu'un événement tout particulier vient perturber notre actualité.

C'est comme si on pressentait que tout allait finir par exploser. On avait déjà bien du mal à régler nos propres contrariétés et voilà que certaines personnes viennent par certains faits nous éveiller encore plus à certains dilemmes qui créent en nous des émotions très exacerbées..

On aimerait faire taire tous ces conflits externes qui nous ravagent le coeur et la tête. Mais rien à faire, on est encore plus rempli d'émotions négatives.

Comment faire pour calmer le jeu, et surtout le je? Cette partie de nous qui veut dire stop aux conflits de tous ordres qui nous mettent sans dessus-dessous.

On dit que le deuxième cerveau se trouvent au niveau de nos intestins et qu'ils possèdent des capteurs qui communiquent avec notre tête quand ça ne va pas très bien.

Alors, quand on ne parvient plus à gérer notre mental qui se pose 10 000 questions/minute et ce, de plus en plus sans réponse au fil des événements, il est bon de pouvoir mettre au repos notre système digestif afin que cela puisse avoir des conséquences positives en calmant notre esprit .

C'est ainsi que si on se met à vider la tête, on videra le ventre et si on vide le ventre, on vide la tête par la même occasion.

Il est donc important, quand tout part de travers, et qu'on ne parvient plus à retrouver le calme intérieur de jeûner ou d'alléger fortement notre alimentation quelques jours durant.

Il y a toute sorte de méthodes. Pour ma part, je fais des repas très légers qui nécessitent peu de digestion le midi et juste une soupe de légumes le soir. 4 jours suffisent à me permettre de faire "reset" dans mon corps et de retrouver bien plus de paix intérieure et de discernement avec la situation.