On s'éloigne de l'essentiel...


On ne sait pas toujours quelle voie il nous faut emprunter pour aller bien surtout quand les événements nous font un peu frissoner dès le matin.

On entend beaucoup parler de l'actualité, des choses qui vont mal, des gens qui sont très ennuyés entre les nouvelles réformes qui ne cessent de pulluler et les anciennes règles qui persistent malgré un changement radical de la composition de la société.

Alors commment faire pour ne pas se laisser happer et rester centré sur nos priorités? Est-ce important pour nous de savoir exactement tout ce qui se passe jusqu'au moindre détail dans notre société ou devons-nous fuir la moindre nouvelles informations diffusées?

On s'enferme peu à peu dans un monde aseptisé ou au contraire on est prêt à brandir les banderolles et claironner nos slogans pour ne pas voir nos droits s'étioler.

Comment donc va-t-on pouvoir agir en toute sérénité sans avoir l'impression d'être pris au piège d'un dogme ou d'une main mise sur notre manière de penser?

Va-t-on réussir à sortir de notre zone de confort et nous donner enfin la plénitude nécessaire pour ne plus nous sentir contraint et forcé de suivre un modèle qui ne nous convient plus du tout?

Il est nécessaire aujourd'hui de revenir à l'essentiel, à ce qui nous anime tout au fond de nous, à ce qui nous permet de continuer de rêver et de mettre nos projets sur pieds.

Si les informations générales vous sappent le moral dès que vous les écoutez : éteignez téléviseur et radio et reconnectez vous à votre silence intérieur.

Si les gens passent leur temps à venir vous parler du dernier potin à la mode ou de la dernière grande manifestation pour un sujet qui ne vous concerne pas du tout : invitez-les à vous parler de ce qu'ils ont ressenti au fond d'eux, de leurs émotions, mais ne les laissez pas revivre en votre présence une énième fois, des événements parfois violents et porteurs de charges négatives.

Quand on ne peut pas concevoir un certain mode de vie, il vaut mieux s'en éloigner que de le critiquer à tout bout de champ et le subir.

Dès que vous sentez que vous n'êtes plus aligné à ce qui pourtant vous faisait vibrer, changez votre cadre de vie au gré de vos nouvelles envies.

Plus on mettra de gaité et de zénitude dans tout ce qu'on est amené à expérimenter et plus on pourra s'embarquer dans une voie plus légère et plus riche vibratoirement.

Vous n'aimez pas toujours ce que vous faites : aimez-vous alors dans ce que vous êtes en train de mettre comme énergie et comme valeur pour parvenir à être à la hauteur de la tâche que l'on vous a confiée.

Il y a tant à dire, à redire, à médire, à juger, à comparer... Mais pourquoi agir ainsi? Laissons chacun manifester sa vérité comme cela lui convient. Et si vraiment cela vient à vous manquer de respect, demandez lui de bien vouloir vous excuser et dites-lui que vous préférez quitter sa présence et/ou invitez-le à aller produire ailleurs sa malveillance.

On ne peut pas plaire à tout le monde mais on peut au moins tout mettre en place pour se plaire à soi-même. Alors plus on sera à même de régler nos propres dilemmes, ceux qui jonchent notre vie et créent en nous et autour de nous des problèmes et plus nous serons en accord avec ce que la vie(notre âme) souhaite nous permettre d'expérimenter dans l'instant présent .

Et n'oubliez pas le temps c'est comme l'argent, l'amour ou l'énergie, cela doit rester fluide et ne pas créer de résistance...


14 vues0 commentaire