Méthodologie...


Comment fait la vie(notre âme) pour nous aider à nous libérer émotionnellement?

Ce matin je vais dans les toilettes et je décide de prendre un produit à base d'huiles essentielles pour assainir ce lieu sans fenêtre...Au moment où je le prends dans la main un morceau de la bouteille se détache et un filet de produit se dirige droit vers mes yeux...En plein dans l'oeil gauche...Je réagis vite et prends plein de tubes de sérum physiologique et asperge mon oeil sans m'arrêter...

Puis j'appelle mon mari et lui dis ce qui vient de se passer. Il m'entoure de ses bras et là même si je continue de mettre du sérum, je lui dis "j'ai peur de perdre mon oeil". Et là un gros sanglot coincé dans mon plexus solaire est sorti et a parcouru tout mon corps. Il est remonté jusqu'à ma gorge et j'ai commencé à pouvoir pleurer.

On a continué ensemble à mettre du sérum dans mon oeil et après il m'a serrée très fort contre lui. Je me sentais mieux et même si cela continuait à piquer, c'était gérable tout de même.

Il m'a rassurée en me disant qu'on ne pourrait pas faire plus chez le médecin ou l'ophtalmo et j'ai poursuivi mes activités...

Et comme à chaque fois qu'il arrive quelque chose, j'ai essayé de conscientiser cette expérience. Que devais-je en tirer comme enseignement?

Et puis je me suis souvenue que toute jeune quand nous allions couper du bois dans la forêt avec ma famille, mon père m'avait une fois retourné une branche dans cet oeil en voulant la lancer en arrière. La branche avait ripé sur mon oeil touchant la cornée. C'était un dimanche. Mon père, pris de peur, a eu cette réaction étrange qu'on a parfois : "Mais pourquoi tu t'es mise là!"

Pas de câlin, pas de reconnaissance et donc encore moins de reconstruction du "préjudice émotionnel". On faisait comme si cela allait vite passer et on n'en reparlait pas.

Le lendemain, je suis allée en classe avec un joli bleu qui a provoqué les interrogations de tout le monde et surtout avec un voile sur l'oeil. Et moi je faisais la forte comme si de rien n'était.

Heureusement, en allant chez l'ophtalmo un peu plus tard dans la semaine, rien de grave n'a été détecté, juste le bleu qui a pris toutes les couleurs : un oeil arc en ciel!

Alors vous voyez ces émotions que j'avais gardées en moi depuis tant d'années, j'ai pu les libérer aujourd'hui au travers de ce nouvel épisode de vie en exprimant ma peur, en la transcendant et en laissant mon mari me faire du bien le temps que je me remette de tout cela.


13 vues