Message des guides...


Il y a de nombreux moments dans la vie où nous ne semblons plus être en mesure de nous reconnecter à qui nous sommes vraiment.

Ce jeune enfant qui aimait tant rire et s'amuser d'un rien n'a pas toujours pu faire de son chemin de vie un havre de paix. Il a parfois tenté de le suivre afin de se retrouver au plus près de ce qu'il aimait vraiment mais parfois il a refusé tout net de prendre cette voie de la confiance en soi par besoin tout simplement de se protéger.

Quand on a, au fond de soi, reçu assez d'amour maternel pour nous permettre d'apprendre à mieux aimer l'autre car s'aimer semblait être naturel, nous pouvons aller le cœur léger au devant de toutes les situations qui sont mises sur notre chemin dans le seul but de contribuer à notre éveil de conscience et à nous permettre de poursuivre notre évolution. L'amour paternel viendra quant à lui renforcer l'instinct de protection que tout être a besoin pour lui permettre de pouvoir avancer toujours plus sereinement.

Mais si le jeune enfant n'a pas pu intégrer en lui l'amour maternel comme étant son fluide originel, celui qui va lui permettre de pouvoir affronter les étapes de sa vie en toute quiétude – car il saura qu'il pourra puiser en lui tout cet amour qui lui donnera la possibilité de toujours mieux se comprendre et se connaître – alors là, il aura très souvent le sentiment de ne jamais être à la hauteur de ce qui sera mis sur sa route et aura beaucoup de difficultés pour surmonter les obstacles qui lui seront envoyés dans le seul intérêt de l'aider à comprendre que sa voie n'est pas la bonne et qu'il est temps pour lui aujourd’hui de développer en lui la source universelle qui se nourrit exclusivement d'amour. Et même si le père a été présent, il n'aura toutefois pas eu assez d'amour lui non plus en son for intérieur pour refuser une situation dans laquelle l'enfant n'a pas pu s'épanouir et être « nourri » correctement.

Aujourd’hui, tout est possible en joignant l'utile à l'agréable. Vous pouvez de vous-même et par la connexion à votre âme, retrouver cet amour originel qui se trouve au centre de vous en vous redonnant toute la confiance nécessaire, celle que vous n'avez pas pu recevoir à un instant T, pour des raisons qui n'appartiennent qu'à des mémoires cellulaires qui aujourd'hui ont besoin d'être transmutées.

Pas à pas, vous vous reconnecterez à la fabuleuse richesse qui est en vous : votre plein potentiel, abandonnant peu à peu cette partie de vous qu'on nomme personnalité, qui en fait n'est que la somme de tout ce que vous croyez être alors que vous êtes bien plus que ne vous autorisez vous-même à l'imaginer.

Texte écrit pour l'atelier du mardi 6/11/2018 « se faire et faire confiance pour améliorer sa relation à soi et aux autres »

N'hésitez pas à nous rejoindre pour participer vous-aussi à cet atelier.