J'ai testé pour vous...


La présence...La présence aux gens et aux choses, le fait d'être totalement en osmose avec son milieu, de se retrouver en symbiose avec ce qui est.

On parle souvent de méditer, que cela peut nous permettre de nous sentir mieux, tout comme contempler d'ailleurs qui aide à se libérer l'esprit de pas mal de scories mentales et de tout ce qui vient nous encombrer le coeur.

Mais avez-vous déjà fait l'expérience d'être totalement présent au monde qui vous entoure? Cela donne la même sensation que lorsque vous êtes en train de regarder à l'intérieur de vous : un moment de paix, de calme, d'énergie puissante...C'est juste que là vous n'êtes coupé en rien du monde qui évolue dans votre réalité. C'est comme si vous ne faisiez qu'un avec ce qui vous est présenté devant vos yeux.

Ma fille était malade et au lieu de m'angoisser, c'est comme si toute ma conscience avait englobé ce qu'elle est. Pas facile d'expliquer avec des mots cette expérience d'une grande richesse. mais je vais tenter de vous dire ce que j'ai ressenti à cet instant précis.

Je l'ai vue dans cet état de fatigue extrême, alors qu'elle venait de vomir et au lieu que cela se passe au niveau de mon plexus : siège émotionnel, c'est comme si mon coeur avait fait la rencontre de son état d'être sans même juger, ou faire un lien avec quoi que ce soit d'autre.

J'étais un peu en train d'épouser la maladie mais sans ressentir de gênes. Je l'accueillais à bras ouvert sans même l'identifier, je me fondais avec elle.

Cela donne une sensation de grande liberté comme si on était sur un autre mode, celui de la non dualité.

Il n'y avait pas ma fille souffrante, la maladie, ou mes émotions. Il y avait moi englobant un tout et regardant de pleine face ce qui se déroulait là dans ma réalité.

Du coup, c'est comme si on n'était pas affecté et cela nous fait ressentir un vrai moment de pleine conscience.

On est plus à même de faire ce qu'il faut car nous sommes à la bonne place, au bon moment.

Alors je vous invite, vous aussi, à vivre les choses de cette manière. C'est un beau cadeau que l'on se fait car au lieu de fuir ou de vouloir contrer quelque chose ou quelqu'un, on l'"embrasse" totalement .

J'ai aussi ressenti cela avec mon mari, où dans la voiture j'ai senti mes cellules aller à la rencontre des siennes sans aucun contact et aucune pensée. Il était lui, j'étais moi mais je le voyais avec mon coeur et j'étais réellement en sa présence...

Elle est pas belle la vie!?