Aimer l'autre comme soi-même...


Quand on rencontre quelqu'un pour la première fois, on ne sait pas trop si cette personne va vraiment nous plaire. Non pas qu'on se fait des idées préconçues ou alors qu'on a de fausses croyances et qu'on se laisse influencer par la mauvaise opinion des autres.

Non c'est juste qu'on ne sait pas du tout comment on va pouvoir lui donner le meilleur de nous-même.

Quand on rencontre une personne avec qui on a des affinités, cela est beaucoup plus facile à vivre car on pense qu'elle réagira un peu comme nous et que ce sera donc plus aisé de pouvoir entamer un dialogue directement au vif du sujet.

Mais quand c'est une personne pour qui on a des sentiments amoureux : comment va-t-on faire pour que cela reste une relation douce et surtout sincère?

Vous savez parfois quand vous avez des amis de longue date, vous aimez beaucoup plaisanter et surtout vous leur dites un peu tout ce qui vous passe par la tête.

Mais quand c'est quelqu'un que vous rencontrez pour la première fois, pas facile de savoir exactement ce qu'il a envie d'entendre et surtout sur quel sujet on va bien pouvoir partager un avis commun ou non...

Alors parfois on reste dans l'ombre de soi-même, persuadé(e) que la relation n'est vraiment pas celle qu'on attendait. Et puis par d'autres moments, où on se sent un peu plus pousser des ailes, on se dit "allez finalement je me lance et je vais être avec l'autre comme je suis vraiment avec moi-même".

Et là, bien sûr, il faut être au clair dans sa tête car si à la moindre réflexion que fait l'autre, vous commencez à lui dire "mais non je n'ai pas dit ça" ou alors "mais tu vois finalement tu ne comprends rien à ce que je te dis", là vous allez atterrir directement dans "le mur des lamentations".

Car au début on peut faire semblant de tout accepter tel quel et puis au bout d'un moment, on ne se sent plus respecté du tout .

Alors le mieux quand on veut voir grandir le cercle de ses relations, c'est tout simplement de se mettre en position de pause. Et donc au lieu d'attendre de l'autre plein de choses que nous n'avez peut-être pas encore pu expérimenter ou alors qu'il vous livre tous ses plus grands secrets, vous l'écoutez et surtout vous lui donnez exactement ce que vous vous donnez à vous-même : amour, douceur, respect et joie de vivre.

Parfois, c'est vrai, vous n'êtes pas vraiment de la meilleure humeur qui soit et bien pour l'autre c'est pareil... Et puis par moment la fatigue vous envahit un peu : qui n'a pas fait des nuits un peu trop écourtées?

Alors si pour vous il n'y a pas vraiment de problèmes, pourquoi y en aurait-il dans l'attitude de l'autre? Si lui ou elle n'ont finalement aucune envie de sortir quand vous vous êtes prêt à aller danser au bout de la nuit, pourquoi faudrait-il qu'il vous suive? Car vous le jour où vous serez fatigué(e), vous ne serez sûrement pas prêt(e) à changer votre façon d'appréhender la chose. Et si c'est devant la télévision que vous avez envie de vous installer, inutile d'aller vous en extirper.

Pour les autres, c'est pareil mais souvent on pense que si l'autre ne veut pas faire quelque chose c'est parce qu'il est fâché ou qu'il ne souhaite pas partager votre passion. Mais ce n'est pas cela qu'il veut exprimer, il veut juste lui aussi tout comme vous être au plus près de lui-même.

Alors si vraiment vous vous rendez compte que vous n'avez que très peu d'affinités avec une personne que vous venez de rencontrer, pourquoi penser qu'avec le temps cela changera un peu? Parce que vous êtes en pleine évolution comme tous les êtres vivants?

Oui d'accord mais qui sait comment vous deviendrez et si cette personne n'aura pas, elle aussi, évolué dans un sens qui sera encore moins approprié au vôtre?

Alors n'attendez plus de vivre votre bonheur dans quelques semaines, mois ou années... vivez le maintenant car si vous décidez de rester honnête avec vous-même, vous accepterez mieux le monde qui est devant vos pieds.

Et si vraiment il ne correspond pas à ce que vous recherchez, fermez délicatement la porte et retirez-vous avec douceur et respect.

Pas besoin de faire de vagues et encore de moins d'esclandres, on ne peut pas plaire à tout le monde et tout le monde ne peut pas nous plaire non plus!

Par contre, on peut décider que telle personne sera uniquement une rencontre amicale ou professionnelle et que par contre une autre sera vraiment celle qui pourra partager notre vie.

Alors ne croyez plus qu'un jour peut-être vous serez entouré(e) par une personne qui vous fera du bien car c'est ici et maintenant qu'il y a quelqu'un qui peut vous correspondre vraiment. C'est peut-être juste que vous avez oublié de regarder sur le bon chemin et dans la bonne direction et que vous avez laissé des vieux critères de votre mental décider mieux que votre coeur, ce qui vous ferait vraiment du bien.

Quand on s'aime, c'est avec ses qualités et ses défauts et bien pour celui qu'on a en face de nous, c'est pareil. Lui aussi a une part d'ombre et de lumière et c'est ensemble parfois qu'on peut mieux se rendre compte que certaines facettes de nous-même qu'on gardait précieusement en attente de guérison n'avaient vraiment plus lieu d'être.

"Laissez faire" et "laissez être" et surtout aimez l'autre comme si c'était vous-même avec bienveillance et compassion, douceur et bonne humeur sinon changez tout simplement de personne car son chemin ne correspondra jamais au vôtre.


16 vues