Et si on donnait tout...


Par moment, on se sent si bien avec nous-même qu'on serait prêt à tout donner sur le champ. Comme si plus rien ne comptait que l'instant présent, celui qu'on est en train de vivre maintenant.

Et puis par d'autres instants, tout semble se compliquer. On commence à penser fortement au lendemain : à ce qui pourrait arriver si on ne pouvait plus bénéficier de ce qu'on a là, sur le moment. Et pourtant l'instant qu'on est en train de vivre, c'est exactement ce qui va construire notre lendemain...

Je m'explique.

Vous êtes en train de vivre une très belle relation et tout ce que vous partagez avec l'autre personne vous semble idyllique. Vous êtes sur la même longueur d'ondes et surtout vos vous sentez vraiment bien dans votre corps. Il vous dit que tout va bien car il fonctionne merveilleusement bien.

Alors pourquoi penser que peut-être demain tout sera terminé entre vous? Y a-t-il eu le moindre nuage sombre? Avez-vous ressenti quelque chose de négatif qui a pu vous faire penser que tout cela allait peut-être s'arrêter entre vous?

Non, en fait, vous avez eu peur que tout prenne fin car pour vous le bonheur ça se cultive c'est vrai mais surtout ça s'emprisonne. Et quand on n'a jamais pris le temps de savourer exactement ce qu'on nous permettait de déguster, on s'est mis à vouloir tout s'approprier et surtout à tout figer. Et quand on commence à mettre "sur papier glacé" les événements qui nous font du bien alors on ne prend plus vraiment le temps de les vivre pleinement.

Alors que, si au contraire, vous vous étiez mis en tête de ne plus vous poser aucune question sur votre lendemain et bien vous auriez savouré pleinement cet instant de communion.