Vous sentez vous plutôt chenille, chrysalide ou papillon?


Il y a des jours où on aimerait être enfin arrivé à son point culminant?

Vous savez l'endroit où on se sent bien, plus épanoui que tous les autres, où on a le sentiment que plus rien de négatif ne peut nous atteindre et surtout celui où il y fait vraiment bon vivre chaque matin.

Mais voilà pas toujours si simple d'être là où on aimerait tous être : dans cette plénitude et cette joie de vivre qui fait que cela nous donne des ailes.

Alors pensez-vous que cela soit si négatif que cela de repartir par moment en l'état de chrysalide pour se transformer à nouveau et aller toujours plus loin sur l'échelle de notre évolution?

On ne peut pas toujours rester les mêmes, sinon on ne pourrait donner aucun sens à notre vie personnelle. On resterait "planté" là, à regarder les autres évoluer tandis que nous, nous passerions notre temps à stagner.

Non, la vie veut vraiment que vous puissiez aller de votre point A à votre point B. Mais par moment, il faut savoir faire une pause plus ou moins longue, celle où on peut enfin remettre ses pendules à l'heure, son horloge biologique au rythme de son propre coeur et surtout où personne ne peut venir nous détourner du chemin personnel que nous nous sommes fixé.

Les gens ont toujours l'air d'être curieux de ce qui vous arrive. Ils vous posent plein de questions et surtout, ils vous donnent leur avis. Mais en fait quand vous êtes en pause, c'est justement pour que les réponses viennent à vous sans vous poser trop de questions!

Alors si vous laissez les autres venir en permanence vous dire "peut-être ben que oui, peut-être ben que non", vous allez certainement être influencé et partir dans un sens qui ne sera pas le bon puisque c'est celui que les autres vous auront suggéré mais sûrement pas celui de votre source intérieure.

Vous la connaissez, vous, votre motivation profonde, celle qui fait que chaque jour vous savez pourquoi et dans quelle direction vous voulez avancer?

Alors si vraiment cela reste encore un point sombre dans votre ciel bleuté alors il serait bon de faire cette pause et d'accepter de repartir dans votre cocon afin de devenir un autre papillon.

Parfois c'est éphémère la vie d'un papillon : quelques jours, quelques semaines et hop, il laisse place à un autre de ses congénères. Pour vous c'est un peu pareil. Une fois que vous avez atteint votre point B, celui que vous projetiez dans votre existence depuis si longtemps, il est peut-être l'heure pour vous de vous mettre en retrait de votre propre personnalité : celle qui se jouait chaque jour dans le sens qui vous faisait du bien car aujourd'hui, vous sentez bien que vous avez envie d'être quelqu'un d'autre et de temps en temps, on vient frapper à la porte de votre coeur en disant : "dis donc, toi, tu ne serais pas prêt(e) à vivre autre chose?"

Et là bien sûr vous avez toujours la possibilité de dire "non merci, tout va bien. Ma vie me va bien et surtout je me sens en adéquation avec moi-même".

Mais en fait, vous le savez bien que votre corps est en train de vous dire le contraire. Il est courbaturé de partout comme si on l'avait frappé à mort! Et pourquoi serait-il prêt à vous faire disparaître?

Parce qu'il est en train de vous signaler que ce qui se passe en ce moment autour de vous n'est plus du tout adapté à vos vrais besoins et qu'il ne poursuivra plus ce chemin au risque de vous paralyser dans tous vos faits et gestes.

Alors finalement ça change des besoins? Oui car un jour vous avez besoin d'aller faire votre vie de couple et puis une fois que vous avez pu trouver le compagnon idéal, vous voilà en train d'éprouver le besoin de fonder un foyer. Et puis le jour où les enfants sont là, vous avez envie de vous exprimer un peu plus dans votre vie professionnelle et du coup un nouveau besoin apparaît. Et celui là, très souvent, va vous occuper une bonne partie de votre existence.

Et puis un jour on a envie d'être là pour ceux qui en ont vraiment besoin et on décide qu'il est temps de se tourner vers des associations.

Alors vous voyez, les besoins, c'est comme les papillons, il y en a de toutes les formes, de toutes les couleurs et même s'ils sont magnifiquement beaux, ils sont fragiles car ils peuvent voler de leurs propres ailes, comme ils peuvent se faire attraper dans les filets de certains lépidoptérophiles.

On ne sait pas toujours comment avancer du mieux qu'on peut, alors n'hésitez plus à repartir dans votre chrysalide, non pas qu'il faille pour autant redevenir cette belle et agile chenille aux poils si longs.

Non parfois, il suffit juste d'accepter de se mettre à l'ombre de soi-même et dans ces moments là, il ne faut plus chercher à côtoyer les gens que l'on connaissait car eux, vous vous en souvenez, vous colleront toujours la même étiquette, celle que vous leur avait permis de mettre sur votre personne.

Vous vous sentez devenir quelqu'un d'autre? Alors osez montrez qui vous devenez vraiment et pour cela acceptez de vous mettre de vous-même dans une cellule d'isolement.

C'est triste, pensez-vous, de s'écarter des gens qui nous ont tant aidé? Pas du tout car on n'a pas dit de les abandonner mais de leur permettre de reconnaître en vous, une autre facette de votre personnalité. Car une fois les anciens voiles levés, on peut se montrer tel que l'on est vraiment et plus besoin d'être dans les vieilles peurs de notre monde d'avant.

Désormais, on peut revendiquer notre individualité, celle qui va faire que cet autre que l'on aura en face de nous, pourra lui aussi se transformer ou non : l'effet miroir, vous vous souvenez?

Alors soyez heureux de pouvoir vous enfermer quelques jours, quelques semaines dans un monde plus souterrain : celui où on se fait du bien car on peut changer sans avoir aucune critique à notre égard et au rythme qui nous convient vraiment.

Et le jour où vous voilà prêt à assumer votre transformation et bien commencez tout d'abord par côtoyer des gens qui vous aiment bien car eux continueront de vous accepter tel que vous êtes maintenant.

Puis peu à peu, allez au devant de ceux qui n'étaient peut-être pas vos compagnons quotidiens et vous verrez peut-être une autre relation se créer.

Belle journée à tous et que chacun puisse se transformer comme il le désire vraiment.


11 vues