Jongler en toute circonstance...


Il est où le temps où on avait le temps de mettre toujours plus de temps dans tout ce qui nous plaisait tant?

Il est où l'imparfait imparfait, le présent bien présent et surtout l'avenir rempli de sourires?

Elle est où l'échelle du temps celle qui nous permettra de mettre toujours plus d'étincelles dans notre escarcelle, celle qu'on trouve de plus en plus belle au fur et à mesure qu'on vit certaines merveilles à plein temps?

On ne sait plus comment jongler finalement avec tout ce qui nous arrive par moment. Non pas qu'on ne soit plus en mode "action dès maintenant". C'est juste qu'il faut constituer des priorités de plus en plus souvent.

Avant on avait des choses à faire et puis d'autres à soumettre à notre instant présent. Mais dès lors où on sent que tout prend le mauvais temps, on réalise que plus rien ne vient finalement se mettre de l'avant.

Alors oui, il est important de faire toujours plus de pas, droit devant mais n'a-t-on pas aussi par moment l'envie de faire des pauses, tendrement blotti dans ce que que la vie nous met comme accent circonflexes sur nos activités permanentes?

Prenons les choses comme elles viennent de temps à temps car c'est ainsi qu'on apprend à vivre avec moins de tourments et reprenons en coeur les bases d'une respiration vibrante : celle qui nous permettra de nous remplir de tout cet oxygène qui nous rend bien plus vivant.