De vous à moi...


Vous regardez autour de vous et vous avez le sentiment d'être seul(e) au monde, seul(e) à souffrir d'une maladie, seul(e) à avoir des problèmes d'argent, seul(e) à vivre des conflits intérieurs au point que vous vous êtes mis(e) dans un cocon en vous isolant un maximum pensant que la vie était injuste avec vous et surtout qu'elle ne vous rendait pas une seule miette de tout ce que vous avez semé jusque là.

Et pourtant si vous preniez le temps de méditer quelques secondes, c'est à dire de revenir à un peu plus d'introspection afin de vous mettre en reconnexion avec l'amour qui se trouve au fond de vous et qui est très souvent enfoui sous des tonnes de reproches, de critiques et de jugement intérieur en tout genre, vous vous rendriez compte que finalement ce que vous voyez dans votre réalité : ces gens qui vont bien et qui ont tout pour vivre en paix sont finalement le reflet de cette infime partie de vous qui arrive encore par moment à rayonner afin de vous permettre de découvrir au dehors ce que vous avez oublié de faire germer au dedans .

La vie n'est pas injuste, bien au contraire, elle sait vous remettre en équilibre parfait entre ce qui est et ce qui est bon pour vous d'expérimenter.

Ne rejetez pas la faute sur l'autre ne remettez pas au lendemain ce qui peut être fait le jour même, ne renoncez pas à cette partie de vous qui vous anime profondément, ne reniez pas le divin qui cherche tout simplement à s'exprimer via vos connexions terre-ciel, ne délaissez pas ce qui a peut-être juste besoin d'être arrosé plus régulièrement, ré-ensemencé de temps en temps, labouré quotidiennement ou replanté un peu plus loin.

Tout est juste, n'en doutez pas et si vous avez besoin de preuves pour savoir où en est votre chemin par rapport à ce que vous voyez chez les autres, dites vous que tout ce qui est là devant vos yeux se trouve aussi au plus profond de votre coeur vibrant.