Je porte le monde...


Sur mon dos...

Sur les épaules...

Dans mon ventre...

Dans les jambes...

Nous subissons souvent de sérieuses lourdeurs comme si d'un coup notre corps voulait nous dire quelque chose.

Et ce serait quoi son message?

Ecoute-toi un peu plus et ne demande plus aux autres de subvenir à tes propres besoins? Ou alors prend tes jambes à ton cou, fais plusieurs fois le tour du pâté de maisons de ton quartier et vois ce qui se passe quand finalement tu te sens redevenir plus libre de tes faits et gestes?

Parfois on aimerait bien être plus léger et ne plus ressentir autant de poids sur nous-même mais comme on ne veut pas non plus alourdir les autres, on finit par tout porter tout seul. Et c'est lourd, me direz-vous, n'est-ce pas?

Et pourtant parfois il est bon de savoir se faire aider ou alors tout simplement de lâcher-prise sur l'obtention d'un résultat. On fait ce qui nous convient le mieux en adaptant nos vrais besoins à nos capacités. Et pour le reste, on gère comme on peut : c'est à dire qu'on renvoie chacun à ses responsabilités et surtout on ne leur demande pas à eux non plus, plus qu'ils ne peuvent en donner.

Et c'est ainsi qu'on se retrouve au mieux et moins chargé en émotions négatives . Plus on regarde vers le ciel ce qui peut finalement voler de ses propres ailes et plus on se libère de ce qu'on pensait nécessaire à note évolution.