Paix, amour, lumière...


On aimerait tous enfin pouvoir toucher, ne serait-ce que du bout de nos dix doigts, ces états de sérénité ..ceux où on se sent enfin fidèle à soi-même, attaché par aucun lien, si ce ne sont ceux que nous nous permettons de faire avec qui nous sommes vraiment.

Nous avons tous la paix en nous, la lumière aussi et l'amour surtout... Mais voilà par moments, certains épisodes de notre vie, nous font prendre des chemins de traverse que nous ne pouvons pas réussir à maîtriser. Ils sont là et bien là et ce sont très certainement de belles expériences de plus à vivre pour notre évolution et surtout des avancées légendaires dans notre parcours de vie.

Mais dès lors où on se met à ne plus trouver en soi ce qui nous motive le plus, alors il faut savoir faire marche arrière et repartir de là où on venait. Vous savez ce temps jadis comme lorsqu'on était dans le ventre de notre mère. Là où rien finalement ne venait nous déranger. On était pourtant sur notre chemin, certainement un peu pris dans notre zone de confort, mais on se sentait bien et surtout on aspirait, pensait-on, à plus rien d'autre.

Or vous le savez que la vie sait ce qui est bon pour vous de vivre ou non. Alors si elle décide de vous mettre des pièges ou alors des perches devant vous, c'est bien pour vous que vous appreniez de vous-même ce que vous devez en faire.

Si c'est d'aller systématiquement vers ce qui est le plus complexe pour vous de vivre, vous allez continuer de tenter de mettre à nu tout ce que vous avez de plus précieux. Mais si finalement, vous avez bien compris désormais que la vie oeuvre en permanence pour ce que vous avez besoin de construire, elle vous tendra une main puis deux et, enfin, elle vous redirigera vers le sens qui vous convient le mieux.

Or pour cela, il faut savoir traverser ce fameux pont de singe, celui où on ne sait plus vraiment qui on est. Et là où finalement, on peut succomber à tous les dangers. Mais quand on se laisse guider par notre petite voix intérieure, on ne peut plus aller dans un sens non désiré. On va à l'essentiel et surtout on ne prend plus de gant pour savoir qui on est, et ce qu'on désire vraiment mettre dans notre nouvelle vie. On prend le taureau par les cornes, comme on dit, et surtout on se met enfin à vivre.

Vous savez cette étincelle de vie qui fait que vous vous sentez vibrant et surtout maître de vos actes et de vos envies.

Et quand enfin, on a pu remettre en nous ce sentiment de sécurité car c'est agréable de se sentir bouger, on peut à nouveau voir la paix intérieure revenir au grand galop et surtout cette lumière diffuse qui rallume tous les coeurs éteints autour de nous sans oublier cet amour grandissant, celui que vous partagez depuis tant de temps avec les gens que vous côtoyez.

C'est beau d'être un être humain car on a finalement beaucoup de pouvoirs en nous. On peut aller vers les autres et leur donner le meilleur de nous-même... On peut les rassurer en leur montrant qu'après le déluge, on voit souvent réapparaître le soleil et surtout on peut juste être là pour les écouter un peu plus.

C'est important d'être entendu, d'être vu et surtout d'être reconnu. Mais il y a des gens qui, à force de ne plus croire en rien du tout, ont finit par penser qu'il serait plus simple de se remettre en position de tir, celle où on passe plus de temps à critiquer et à juger qu'à aimer vrai et surtout à se sentir bien dans ce que l'on est .

Alors il me semble urgent de faire une pause dans notre parcours "délire", celui où on se perd toujours un peu, tellement parfois on aimerait pouvoir aller plus vite que la musique. Mais il faut savoir faire des pauses dans sa vie comme celle de la maternité et de l'adolescence surtout. Des phases de notre vie où on sait très bien qu'on ne sera plus jamais le même après.

Et pour cela, allez donc gratter un peu les couches successives que vous avez déposées au cours de ces dix dernières années. Celles où tout n'était pas toujours bien à la place que vous désiriez. Et vous verrez qu'au final, une fois la paix, l'amour et la lumière retrouvés en votre centre intérieur qu'est votre coeur, vous pourrez à nouveau repartir sur le chemin que vous désirez le plus, celui qui correspond exactement à ce que vous avez toujours rêvé de devenir : un être à part entière, fait de beauté intérieure et non plus de cicatrices visibles, d'un passé qui ne demande qu'à être digéré pour ainsi être mieux évacué de votre for intérieur.

Belle journée à tous et que tout aille pour le mieux dans le sens que vous désirez le plus : le vôtre.


7 vues