Des jours avec et des jours sans...


Il y a des jours où tout nous sourit, où les chats ne sont finalement pas tous gris et surtout où on a le sentiment que tout nous est permis. On s'autorise à être dans l'ici et surtout on jouit d'un environnement qui nous permet de nous sentir épanoui(e). On ressent une chaleur humaine infinie et une gratitude profonde pour la vie.

Et puis il a des jours où tout nous ennuie, on ne voit plus l'intérêt de poursuivre ce chemin qui nous nuit, on aimerait être comme un papillon de nuit et ne plus sortir de notre recoin où nous nous somme tapis. Nous aimerions que chaque jour puisse nous redonner la magie des jours anciens ou nous étions au plein coeur de qu'on pensait être "la vraie" vie.

Et pourtant n'est ce pas là les deux facettes de la vie, un jour blanc mais un jour noir aussi, un jour yin et un jour yang, un jour de ciel bleu et un jour de pluie ?

La vie n'est-elle faite que de bons moments ou doit-on parfois passer par de drôles de sentiments et vivre certaines expériences pour finir d'évacuer des mémoires qui n'ont plus lieu d'être dans le cours de notre cheminement?

Certains trouveront préférable de faire semblant que tout va bien et que rien ne vient réellement les contrer dans leurs mouvements, d'autres au contraire accepteront de ne plus faire un pas en avant et se terreront dans leur lit en attendant de meilleurs événements.

Il n'y a pas de bons et de mauvais moments. Il y a la vie qui coule en nous comme une rivière suit le cours de son lit en dévalant les pentes et en restant bloquée parfois par des morceaux de bois jonchés de ci de là, comme pour lui dire : "je te retiens ici pour que tu prennes un peu de temps".

Et puis le jour où c'est devenu le "bon" moment, la rivière trouve assez de force en elle pour déjouer l'emprise du morceau de bois qui lui de son côté aura aussi pris une position différente, poussé par d'autres morceaux de bois ou bousculé par un être vivant ou en perdant peu à peu de sa puissance face à cette eau vivante.

Ne croyez pas que tout est permanent : un jour on rit, un jour on pleure à torrent!

Et qui cela dérange si ce ne sont ceux qui ont peur de voir votre souffrance faire rejaillir la leur ou qui n'ont de cesse de vouloir vivre une vie de rêve sur papier glacé?

On ne peut pas figer les choses, les sentiments, les émotions, les actions et encore moins les gens...On s'adapte, on gère au mieux avec nos capacités du moment.

Un jour, on est en capacité de faire rayonner notre propre lumière du plus profond de notre coeur aimant et quand ce n'est pas le moment, on laisse venir ce qui est et on remercie l'univers de nous prendre sous son aile le temps que nous retrouvions plus d'énergie vitale au sein de notre corps en souffrance et de force mentale au sein de notre esprit troublé.


0 vue