C'est à l'heure des bilans qu'on sait où on en est...


On se fixe souvent de très nombreux objectifs et puis en finalité, une fois qu'on avance sur son chemin de vie, on se rend compte qu'on n'a pas pu tous les mettre en oeuvre.

Ce n'est pas évident de pouvoir poursuivre constamment le même but. Alors parfois on change un peu ses priorités. On décide que l'argent fera tout notre bonheur alors on met toutes les chances de notre côté pour trouver le meilleur travail qui soit et puis ensuite c'est d'une famille dont on a besoin... alors là on se met en quête de trouver la perle rare.

Mais on sait bien qu'à chaque fois qu'on décidera de mettre en place quelque chose de nouveau dans notre existence, il faudra tout d'abord se retrouver libre de notre ancien schéma. Et ça, très souvent, les gens l'oublient un peu.

Ils pensent qu'ils peuvent cumuler sur les mêmes cases et surtout qu'ils pourront décider que l'histoire d'hier ne sera pas celle de demain juste parce qu'ils ont décidé de la balayer du revers de leur main.

Mais on sait tous que ce n'est pas aussi facile que ça et qu'avant de redémarrer quelque chose de bien plus opportun pour notre évolution, il va falloir savoir vraiment où on en est.

Alors parfois, on décide de se poser vraiment et là, on est très étonné car après 15 jours de nouveautés, on est souvent plus enclin à mettre de nouveaux projets sur pieds et au bout d'un mois, théoriquement, ce sont de nouvelles habitudes qui se sont imprégnées en nous. On a rencontré d'autres personnes, vu d'autres lieux et surtout on a pu s'aérer l'esprit.

Mais voilà, au final, on en est toujours au même stade .

Alors qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire?

Qu'on a totalement cristallisé notre passé au point de ne plus vouloir avancer différemment ou alors on se rend compte qu'on est finalement passé à côté de la plus belle chose qui soit juste parce qu'une peur est venue nous en détourner?

Alors on fait comment? Et surtout quel est le bilan de cette expérience? Que doit-on en déduire et surtout comment continuer d'avancer?

Il faut définitivement tirer un trait sur votre passé car ce qui n'est plus ne pourra pas être à nouveau. Par contre, vous pouvez redémarrer quelque chose de neuf et finalement peut-être bien plus adapté à qui vous êtes devenu(e) désormais.

On change tous à chaque instant de la journée. Il suffit de voir comment les femmes changent de tenue vestimentaire constamment. Elles décident de porter telle robe et deux secondes après, elles se sentent mieux dans une autre!

Et oui! parce que notre humeur est changeante et surtout que les ondes que nous dégageons nous permettent de changer aussi de comportement.

Alors même si un jour, les choses sont parties dans un sens que vous ne parveniez plus à gérer, il est possible qu'un autre matin tout parvienne à se redéployer différemment. Mais par contre, l'inverse est vrai également. Et quand on pense que cela va aller mieux avec quatre semaines de réflexion, parfois c'est pire qu'avant.

Alors laissez le temps décider pour vous de ce qu'il est bon de poursuivre ou non et vous verrez qu'au bout du compte, vous en aurez appris bien plus sur vous que vous ne le pensiez.

On a beaucoup de ressources quand on croit se retrouver au fond du trou.

Par contre, si vous cherchez en permanence à ramener à vous ce qui a été exactement la cause de vos tourments, alors vous n'êtes vraiment plus prêt(e) à vous dépasser. Il faut toujours aller de son point A à son point B.

Alors osez faire une vraie pause d'un mois dans tous vos projets et vous verrez bien si au bout de ce laps de temps, vous êtes toujours partant pour la même chose car si c'est vraiment le cas, cela vous donnera un atout supplémentaire pour continuer. Sinon cela vous donnera l'occasion de ne pas faire un détour de plus sur un chemin qui finalement ne demandait qu'à se séparer du vôtre.

Voyez loin et surtout soyez patient(e). Le temps est la chose la plus précieuse au monde, dommage que les gens n'en aient pas encore pris totalement conscience.

Belle journée à tous et surtout bon bilan(s)...


6 vues