Parler à n'en plus savoir quoi dire...


Parfois on aimerait bien raconter quelque chose de précieux à quelqu'un qu'on connait, lui faire partager certaines choses de notre quotidien... Mais en fait dès qu'on se met à prendre la parole, on réalise à quel point, il n'est pas réellement intéressé.

Alors on essaye quand même de continuer notre discours mais plus on parle et moins cela le fait réagir... comme si finalement, il n'en avait rien à faire de notre vie.

C'est vrai qu'on ne parle pas toujours pour être entendu et encore moins pour qu'on nous dise que tout va bien se passer mais parfois on aimerait juste avoir un peu d'écoute attentive, que la personne puisse nous dire : " ah oui je comprends ce que tu vis et surtout que cela ne doit pas être simple à gérer".

Mais voilà on ne trouve pas ces personnes sur notre chemin.

Alors est-ce que cela veut dire qu'on ne doit plus parler à personne ou alors est-ce que finalement, nos soucis ne sont pas si importants que cela et que donc, on n'a plus besoin de les exposer? Car les émotions qu'ils génèrent, elles, sont bien présentes et du coup, on aimerait bien pouvoir les faire partager et ainsi s'en libérer complètement.

Et bien non car les gens ont d'autres choses à faire et surtout, ils ont besoin qu'on soit là pour eux.

Alors comment faire pour pouvoir parler quand même et surtout se donner la possibilité de pouvoir dire tout ce qu'on a sur le coeur?

Il nous reste tout de même une paire d'oreilles, prête à nous entendre : ce sont les nôtres. Et donc quand on ne parvient plus à trouver autour de soi quelqu'un pour nous entendre et aussi comprendre, un tout peu plus, ce que l'on vit au fond de soi, on n'a plus qu'à se le raconter à soi-même, pas les détails mais ce que l'on ressent.

Alors oui ça fait un peu bizarre mais on peut se dire les choses intérieurement et aussi les écrire sur une feuille de papier. Et quand on se reliera, c'est certain que cela nous fera du bien de nous écouter et surtout de nous rendre compte qu'on avait encore beaucoup de choses à exprimer.

C'est important de se complimenter mais c'est aussi très important de pouvoir faire le point avec soi-même. Et quand on ne trouve plus personne pour se confier alors il est important de pouvoir le faire avec nous-même.

On ne peut pas obliger les gens à nous entendre mais on peut se soulager de diverses façons. Il suffit juste de mettre notre mental en berne et de ne plus croire que les autres ne nous aiment pas ou alors qu'ils n'ont que eux à s'occuper. Ils n'ont peut-être pas tout simplement le bon mode d'emploi et ou alors de gros problèmes à régler de leur côté.

Et puis ce n'est pas si mal de savoir se faire du bien à soi-même, cela permet de faire de belles avancées dans notre évolution.

Alors ne voyez plus les autres comme des réfractaires à votre bonheur, non, eux-aussi, ont des soucis à régler et parfois, quand ils ne sont pas au rendez-vous de vos chimères et bien ne pensez plus qu'ils ne doivent plus compter sur vous non plus... un jour, ils iront mieux, c'est certain et là vous serez contents de vous retrouver pour en discuter.

Belle journée à tous et ensoleillée, je l'espère.


3 vues