La puissance du pouvoir du "soi"...


Avez-vous remarqué comme il est parfois bien plus simple et plus évident de faire les choses par soi-même?

Tout d'abord, on est plus ou moins certain du résultat recherché et surtout on sait comment on va s'engager dans cette affaire.

Par moment, c'est vrai que c'est important de pouvoir demander main forte quand on a un besoin urgent... mais parfois il faut vraiment se poser en maître absolu de sa destinée.

Alors oui on peut tous parvenir à quelque chose, si et seulement si, on s'en donne les bons moyens. Et c'est quoi se donner les moyens?

C'est décider tout d'abord que ce qui nous parle au plus profond de notre coeur peut devenir quelque chose de réalisable. Et puis ensuite, on décide de mettre toutes les chances de notre côté, en ne mettant que très peu de personnes au courant de nos idées car vous savez que les énergies ne sont pas toujours très bien protégées... et que parfois vos envies font des envieux qui eux aussi ont envie de tout dévier!

Alors on prend tout ce qu'il nous faut : c'est à dire du papier, un crayon et surtout une bonne dose de calme et on se met à écrire tranquillement tout ce qui nous passe par la tête sans oublier qu'il faut tout d'abord que cela soit validé par notre coeur.

Et là encore on fait comment pour ne pas y inviter notre mental? On lui dit d'aller faire un tour ailleurs. Et pour cela on choisit un endroit propice aux bonnes nouvelles et de ne s'entourer que d'énergies positives, celles qu'on ne peut garder parfois quand on est trop fatigué ou alors qu'on a mis un peu trop de pression en soi car les gens qui nous entouraient, n'étaient pas décidés à vouloir mettre de la bonne volonté à faire certaines choses qui étaient pourtant de leur responsabilité.

Donc, on commence par faire le grand vide en soi et puis ensuite, on note posément tout ce qui nous fait du bien et surtout tout ce qui ferait du bien à notre évolution. Alors on peut se faire aider de quelques questions comme "Où je me vois dans un an? Quels sont mes objectifs premiers et surtout dans quel domaine? De quoi ai-je besoin pour évoluer? Comment puis-je faire pour aller de mon point A à mon point B? Y aura-t-il besoin de mettre quelqu'un dans la confidence ou alors puis-je me débrouiller seul(e)?"

Et puis, au fur et à mesure, que l'exercice avance, vous allez vous rendre compte que des idées, vous en avez à profusion mais on ne peut pas avancer dans toutes les directions en même temps. Il faut savoir faire des choix pertinents.