Bon à savoir...


Quand on est encore enfant, tout nous semble évident.

On suit le mouvement sans vraiment se poser de questions existentielles et surtout on comprend que plus on est en lien avec ce qui est vivant et plus on se sent vibrant.

Mais plus les années passent et plus nous voilà en proie à des tourments...nous nous posons de plus en plus de questions et surtout nous ne trouvons plus les réponses dans notre entourage car ce ne sont pas vraiment des questions utiles à notre évolution mais bien plus des pensées volages qui viennent envahir notre cerveau gauche. Il est comme rempli d'informations que nous devons traiter les unes après les autres.

Mais n'est-ce pas tout simplement une croyance de plus à notre liste de choses à faire : penser "qu'il faut", penser "je dois", penser "ce serait bien de", penser "c'est impossible"...

À chaque fois que nous émettons ce genre de message, nous encodons notre réalité de telle ou telle manière car nos pensées vont créer en nous une émotion et cette émotion va nous pousser à passer à l'action. Et c'est à ce moment là que nous prenons parfois des décisions qui ne sont plus du tout en lien avec le chemin de notre évolution.

Nous prendrons un chemin, diront certains, mais n'est-ce pas plus approprié de décider de prendre un chemin conscientisé?

Un chemin toujours plus en lien avec qui nous sommes vraiment, un chemin fait de notre envie de nous sentir bien tout simplement, un chemin qui n'est pas empreint des mémoires de notre héritage familial, des croyances de notre égo, des injonctions de notre juge intérieur?

Un chemin plus en lien avec ce qui va nous permettre de dépasser nos peurs, qui va nous permettre de développer de nouvelles valeurs, un chemin qui va nous redonner le goût d'être qui on est, de ne plus penser à faire ou à obtenir mais juste être, un chemin qui va nous ravir et qu'on ne va plus subir?

Bien entendu pour suivre ce chemin, il faudra faire un travail intérieur, celui qu'on appelle le développement personnel qui va nous demander de nous poser les bonnes questions et surtout qui va nous demander de suivre notre intuition. Il nous sera nécessaire de n'écouter que notre petite voix intérieure et de suivre notre propre GPS, de ne pas chercher à jouer les moutons, il nous sera utile de mettre au fond de notre poche notre fierté ce petit égo qui parfois nous demande de nous comparer, de nous sur ou sous-évaluer.

Et puis il sera important de nous mettre à rayonner notre propre lumière, à chercher au dedans ce que nous pourrions transmettre au dehors et ne plus chercher à nous nourrir de choses superficielles et artificielles.

Il nous sera bienfaisant d'être un humain parmi tant d'autres, une goutte d'eau parmi d'autres gouttes d'eau avec chacun une empreinte particulière afin de rester soi tout en se sentant proche des autres.

Il nous sera très bénéfique de ne plus regarder en arrière mais bien plus d'ouvrir la porte du renouveau qui va se mettre en place à force de ne plus nourrir ce qui n'a plus lieu d'être.

Et c'est ainsi que nous allons nous rediriger vers ce qui est le plus essentiel : être un humain vivant en résonance avec le bonheur et la joie d'être lui tout simplement.