À méditer...


Sur le chemin des écoliers, j'ai rencontré une petite fille qui boudait. Je lui ai demandé ce qu'elle avait. Elle m'a répondu sur un air peu enjoué. "Je suis triste car je ne pourrai plus jouer". Alors je lui ai expliqué que dans la vie il y avait deux façons d'évoluer. Une où on peut tout expérimenter et une autre où le savoir était bien apprécié. Elle m'a regardée avec ses grands yeux écarquillés et m'a montré le petit jouet qu'elle avait gardé dans sa main recroquevillée. C'est une petite souris avec un long nez qui pourra lui dire tous les secrets qu'elle découvrira sous le bureau des écoliers. Je lui ai souri en lui montrant que cela m'amusait car si tous les enfants trouvaient d'eux-même la clé pour guérir leurs petits tracas journaliers, nous irions tous sur le chemin du bonheur retrouvé."

Belle rentrée à tous...


0 vue