La complainte en progrès...


Finalement, cela demande une sacrée énergie de se plaindre car il faut sans cesse trouver des gens à qui on peut raconter nos malheurs. Et puis surtout leur donner assez de détails sur vos vies pour qu'ils n'aient pas envie de vous laisser au moindre point virgule.

Et ensuite, il faut tous les jours argumenter et trouver un nouveau sujet de discussion car lorsque vous allez au marché ou au supermarché, vous ne pouvez pas raconter la même histoire aux mêmes personnes... sinon on pourrait croire que vous êtes en train de radoter.

Et puis enfin, il faut vraiment avoir une excellente mémoire car si, vous de votre côté, vous ne vous souvenez plus de la complainte de votre voisin, vous risquez de parler à quelqu'un de bien plus malheureux que vous et là vous ne pourrez plus y trouver votre compte du tout.

Alors, oui, c'est vraiment épuisant de se plaindre et surtout cela demande beaucoup de temps aussi car dès que vous sortez de chez vous, il vous faut prendre sur votre temps libre mais aussi sur vos heures de travail et parfois il vous reste encore des choses à dire très importantes alors vous devez appeler vos collègues de travail le soir et même parfois pendant le week-end.

Finalement, il ne nous reste plus vraiment de temps quand on se plaint et surtout cela demande une vraie organisation. Certains ont sûrement bien dû penser à faire des réunions style "tupperware" mais finalement, ils se sont dit qu'il valait mieux prendre les gens un à un et ne plus tout mélanger!

Vous le savez que nous avons plusieurs sphères dans lesquelles on peut évoluer(famille, amis, travail,...) alors pour peu qu'il y en ait au moins une ou deux qui ne fonctionnent pas comme vous le souhaitez, voilà que finalement, il vous faut faire plusieurs discours à plusieurs endroits!

Alors oui se plaindre est en nette progression et pourtant c'est bien ça qui parfois nous met plus "au sol" que tous les somnifères que l'on pourrait prendre en une seule prise.

C'est important d'en avoir conscience et d'en sourire un peu car pour certains c'est tellement devenu le sport du dimanche et de tous les jours de la semaine, aussi, que parfois cela en devient épuisant aussi pour ceux qui en pâtissent .

Avez-vous remarqué comme il est parfois difficile de les détourner de ce qu'ils croient être leur vrai chemin : celui qu'ils pensent utile pour leur évolution? Car en fait, tout le monde sait bien que plus on est positif et plus on attire à soi ce qui va avec.

Mais voilà, pour certains, ce n'est plus vraiment leur destinée s'ils ne racontent pas au moins deux fois par jour un malheur à quelqu'un et s'ils n'en ont plus en réserve, ils racontent ceux de leurs voisins.

Et donc, on en fait quoi, nous, de tous ces malheurs qui circulent? parfois ils créent un tel égrégore qu'on ne parvient plus à s'en défaire du tout!

Alors pour tous ceux qui en sont devenus allergiques à force de devoir les consommer sans leur autorisation et à longueur de journée, je recommande d'entourer les gens virtuellement de beaucoup d'amour inconditionnel, de leur envoyer plein de belles ondes positives et surtout de leur signaler qu'il y a de belles choses qui se passent dans votre vie et sûrement dans la leur aussi et que c'est de ça dont vous aimeriez bien discuter avec eux!!!

Belle journée à tous et que tout aille dans le sens du "tout va bien chez nous et chez vous aussi".


5 vues