Se sacrifier ou sanctifier...


On aime bien savoir que parfois, on se sent plus libre de faire les choses comme on le souhaite vraiment, plutôt que selon le processus quasi vital de certaines personnes.

Il y a des gens qui sont persuadés que plus, ils vous demandent d'être à leur disposition et plus vous allez pouvoir vous donner le beau rôle : celui qui est de devenir celui qu'on sollicite en permanence.

Mais a-t-on réellement besoin de vos capacités ou alors cherche-t-on simplement à vous soudoyer votre force?

Il est rare le moment où on est dans un vrai besoin de rendre à l'autre le rôle qui lui convient vraiment. On ne sait plus finalement si ce qu'on donne permettra à chacun de pouvoir aller mieux.

Car si réellement, la personne est consciente de tout ce que vous avez fait pour elle... alors c'est certain qu'elle ne cherchera pas à vous prendre plus d'énergie que vous n'auriez jamais pu lui donner dans une vie toute entière.

Mais voilà, parfois vous êtes persuadé(e) qu'en donnant toujours plus de votre verve, on va vous mettre à une place peu ordinaire : celle de celui qui croit dans le pouvoir des autres et qui leur confère une place de choix dans sa propre carrière.

Or, il n'est pas bon de penser de si vilaines choses car quand on donne, on le fait avec son coeur et donc on ne doit rien sacrifier à son bonheur et encore moins faire croire à l'autre qu'il pourrait être l'objet de toutes nos défaites ou de toutes nos victoires et encore moins de nos déboires potentiels.