Bon à savoir...


Un bout de chemin est-il préférable parfois à un long sentier?

Parfois, on aimerait bien prendre directement la bonne direction. C'est-à-dire savoir exactement ce qui est bon pour nous d'expérimenter ou non.

Mais en fait, on réalise très vite qu'on se laisse rapidement happer par des histoires d'héritage familial ou alors des peurs qu'on ne parvient plus à remettre à leur place... Et nous voilà, embarqué dans un paysage qui n'est plus du tout adapté à notre évolution.

Alors comment faire pour prendre directement le sens qui pourrait nous faire tant de bien, qu'on finirait finalement, par ne plus devoir emprunter aucun sentier mais seulement ce chemin tout tracé qui nous tend les bras parfois et surtout qui nous invite à y mettre nos deux pieds?

En fait, on ne peut pas toujours le faire car parfois, il y a trop de paramètres qui viennent se greffer sur une envie latente voire émergente et qui nous donnerait surtout l'impression de pouvoir enfin être maître de notre existence.

Mais qui a dit que ce que tout ce qu'on souhaite réellement ou non devait se matérialiser en réalité profonde et épanouissante pour notre bien-être ?

Parfois il n'est plus de bon ton de mettre toujours plus d'extravagances dans notre quotidien et encore moins de futilités : celles qui nous donnent l'envie de nous faire du bien mais pas de nous ancrer.

Alors peut-être qu'il est bien là le secret de notre bonheur partagé, c'est de pouvoir aller dans le sens de la terre nouvelle, celle qui va nous inviter à prendre les bonnes décisions et surtout à mettre toujours plus de sécurité affective dans notre vie quotidienne.

C'est important de pouvoir se donner des libertés mais a-t-on besoin pour autant d'aller sur des sentiers perdus voire des routes sinueuses qui ne nous apporteront rien de plus qu'à nous confondre en erreurs de parcours et en jugements erronés sur des envies peu profondes et plutôt des copier-coller de certaines personnes rencontrées sur un chemin "de fortune".

Alors recentrez-vous sur vos vrais besoins et ne croyez plus qu'en chemin parfois, on trouve la bonne personne ou les bonnes actions. Non, pour atteindre son point B, il faut d'abord déterminer son point A et c'est donc à vous de savoir ce que vous valez et ce qui vous fait vraiment du bien.

Et quand vous ne pouvez plus avancer là où vous êtes bien, c'est sûrement qu'en face de vous, rien n'est plus conforme à vos penchants inhérents à votre nature profonde.

Alors rentrez dans votre coquille et attendez des jours meilleurs puis repartez sans fatigue, ni peur, vers ce qui vous procure tant de bonheur : un monde à votre mesure et surtout prêt à vous offrir tout ce qui vous plait dans votre coeur.

Belle journée à tous et que chacun aille chercher au fond de lui, l'itinéraire qui lui convient le mieux au lieu de s'aventurer sur des chemins risqués pour leur équilibre et leur sérénité.