Il faudrait juste pouvoir le dire...


Parfois on ne sait plus vraiment où donner de la tête. Non pas que cela soit si compliqué de faire mais finalement juste d'être.

On est pris par l'envie d'agir comme ci et puis, en fait, on finit par faire comme ça. Mais c'est quoi cette vie qui nous donne des hauts et des bas et qui fait que l'on ne sait plus qui fait quoi?

On est parfois pris par l'envie de rester ici-bas quand par d'autres instants de folie, on se dit qu'on serait bien mieux à faire comme notre coeur nous chante le "la".

Mais plus on cherche à répartir le juste entre nous et ce qu'on voit et plus on se rend compte que la réalité n'est pas toujours ce que l'on croit.

On s'imagine parfois en train de mettre toujours plus de douceur dans ce qu'on émet comme son à nos interlocuteurs alors que eux ont l'impression qu'on est en train de leur faire subir la pire des punitions qui soit. Et quand parfois, on aimerait rire de ce qui nous arrive de faire de travers parfois, les autres imaginent qu'on est en train de mettre toujours plus d'émoi entre ce qui existe et ce que l'on veut retransmettre comme émotion dans ce qui existe bel et bien.

"C'est vraiment pas facile", diront ceux qui aiment que tout tombe comme il se doit, mais est-ce ainsi que dans la vraie vie on pourra reprendre le chemin de la croix. Non pas celle du Christ mais bien plutôt celle qui nous amènera à nous poser la seule et unique question sur soi : "de quoi ai-je besoin pour enfin être moi?"

On est vite perverti dans un monde en chaos et qui ne sait plus où il va. Alors on prend le "si", le "mais" et souvent le "oh la" mais en fait qu'est-ce qu'on cherche vraiment en refusant de voir que tout est en perte et fracas? Que le monde est monde et qu'il est bon parfois de savoir faire un arrêt sur image.

Alors si vous avez une seconde à vous consacrer ce soir ou peut-être pas et bien prenez la bonne longueur d'onde, celle qui est émise de votre coeur et voyez vers où elle vous amène quand vous dites : "j'aime, j'ai envie, j'ai besoin de ci ou de ça".

Et si vraiment cela vous traverse des pieds jusqu'à la tête alors c'est que vous êtes au bon endroit. Et si par contre, vous ressentez comme un élan de vie qui vous ferait aller bien plus loin que l'endroit où pourtant vous aviez envie de faire votre nirvana, c'est que très certainement vous avez omis de mettre le bon tuner celui qui renvoie la vibration intense de la pensée émise quand on est certain de faire le bon choix .

On est parfois perdu dans des énergies diverses mais jamais quand elles sont christiques car c'est toujours le coeur qui guide la raison et nous fait prendre le bon chemin.


4 vues