Bon à savoir...


Beaucoup de mères se plaignent de ne pas avoir le temps...

Le temps de faire ce qu'elles ont à faire et surtout le temps de prendre du temps pour elles.

Elles ont sans cesse leurs enfants à s'occuper, gérer leurs emplois du temps et surtout les à-côtés qu'il faut planifier.

Mais ce qu'elles oublient très souvent c'est que de donner autant permet de recevoir tout autant. Et combien de mères ont pu rester vibrantes en pleine tempête émotionnelle grâce à la présence de leurs enfants.

Les enfants, c'est de la lumière reliée à la source universelle, ils ont toujours quelque chose de nouveau à faire et plein d'envies à assouvir.

Ils sont comme un souffle d'air chaud qui viendrait nous réchauffer de l'intérieur quand parfois nous en avons plein le dos et plein la tête.

Il est vrai qu'il serait bon parfois de redistribuer un peu plus équitablement les tâches ménagères et de ne plus devoir porter seule autant de galères.

Mais quand on a le bonheur d'avoir des enfants à accompagner sur le chemin de leur quiétude intérieure, on ne peut que leur dire merci d'être là et de nous aider à retrouver en nous toujours plus de bonne humeur afin de pouvoir leur en faire profiter.

Un jour, il n'y a plus d'enfants à s'occuper, plus de devoirs à contrôler, plus de goûter à préparer et c'est là qu'on se rend compte qu'ils étaient devenus notre moteur pour avancer toujours plus sereinement sur le chemin de la parentalité et aussi de notre propre individualité.

Trop c'est trop, certes mais à chacun(car il y a des pères aussi) et chacune de retrouver le juste milieu entre tout donner pour ceux qu'on aime et être là quand ils ont vraiment besoin de notre présence à leurs côtés.