Bon à savoir : notre destinée...


On le sait tous, que quelque part est inscrit au fin fond de notre coeur, le chemin que nous devons parcourir pour retrouver notre bonheur.

Il est là, c'est vrai en permanence, prêt à resurgir et surtout à ne plus nous faire l'offense de répondre aux abonnés absents quand parfois on énumère la liste de nos plaisirs inavoués.

Mais en fait, il est surtout notre moteur : celui de notre destinée. On aime être heureux et jouir d'une vie facile et sans ennuis réels mais parfois on aimerait bien être certain que ce qui va suivre dans les jours, les mois, les années qui vont remplir notre vie, va être à la hauteur de nos espoirs non déchus.

On rêve tous de quelque chose de magique. Non pas que cela ne pourra pas se concrétiser un jour, peut-être, c'est juste qu'on a oublié de garder au plus près de soi, la clé du coffre de l'estime de nous.

On pense toujours qu'il faille attendre "le poids des ans", "le nombre des années" pour voir arriver dans notre existence le bonheur d'être enfin satisfait. Et pourtant, il est là, à notre portée... C'est peut-être tout simplement parce qu'on ne le voit plus gambader dans notre tête ou alors qu'on a mis tellement de voile dessus qu'il reste caché au plus profond de notre être et qu'il ne cherche même plus à se manifester?

De temps en temps, on ressent bien que quelque chose fait du bien à notre âme, c'est comme une onde de chaleur ; ça nous fait tout bizarre car cela provoque plus une sorte de malaise qu'un grand apaisement sur le coup . On se sent "tout chose" et surtout on perd un peu ses repères.

Et bien, c'est très souvent ainsi que ça se passe, quand, enfin, vous voilà au coeur de votre chemin de vie, surtout, quand on émet beaucoup de résistance aux changements qui viennent pourtant nous saluer.

En fait, il était là, le chemin, bien enfoui sous une tonne de diktats bien établis et puis un jour "hop", voilà que tout se met en vibrance autour de vous au point de vous inviter à ne plus faire qu'un avec l'univers et donc à ne plus réussir à nous ancrer du tout...juste le temps de revenir à soi, plus fort que jamais...et de tout stabiliser.

Mais rien ne se perd, tout se transforme enfin et ce qui vous a échappé pendant tant d'années dont ce besoin d'être enfin vous-même, est là prêt enfin à ne plus s'éteindre à la première flamme de votre mental et des conditions particulières de vie qui vous sont imposées parfois, bon gré, mal gré.

On ne sait plus toujours où notre coeur crèche? Est-ce qu'il est vraiment à la bonne place, en nous? Ou alors a-t-il fini par être l'hôte discret de ceux qui vivent tout près de vous ?

On ne peut pas toujours se satisfaire mais ce n'est pas pour autant qu'on doit faire plaisir à tout le monde non plus, pour compenser un mal-être et surtout un besoin de ne plus avancer du tout.

Quand on se sent lasse, on ne sait plus que c'est notre mental qui prend les rennes de notre vie et lui, tout ce qu'il désire vraiment, c'est de ne plus vous laisser vous égarer. Alors que lorsque l'on sort enfin de sa zone de confort, on découvre un monde de mille et une merveilles dont celle du bonheur de vivre comme on l'a toujours entendu.

Alors ne vous inquiétez plus d'être parfois sur une autre planète, celle du coeur enfin retrouvé car plus vous serez maître de vous-même et que vous vous laisserez aller à vos sentiments profonds de bien-être et de douceur avec qui vous êtes vraiment, et plus vous verrez apparaître le plus beau des cadeaux qu'il vous sera donné de recevoir : celui d'être enfin en adéquation avec votre âme, qui elle s'est réunifiée à votre existence présente pour le plus grand bonheur de vos 3 corps rassemblés.

Belle journée à tout le monde même à ceux qui n'y croient plus car le plus grand bonheur que je puisse vous faire, à ce jour, c'est de vous redonner l'espoir de votre propre rêve, au travers de mes écrits.