Bon à savoir...


Les défenses "humanitaires"...

Il y a des moments où l'épuisement est à son comble.

On se sent vidé de l'intérieur et l'extérieur ne semble pas très propice à améliorer nos conditions de vie.

Pourquoi nous faudrait-il mettre autant de distance avec notre énergie, si ce n'est finalement pour de bonnes raisons? Que se passe-t-il au fin fond de notre corps et de notre esprit quand on ne peut plus tenir sur nos deux jambes? Avons-nous besoin de fuir une situation qui ne demande peut-être qu'à inverser la pression et nous inciter à mettre plus de calme en nous quand tout autour le tonnerre gronde?

C'est dur de ne plus pouvoir satisfaire personne et surtout cela rend parfois la vie bien monotone. Alors on y met finalement un peu moins de volonté de vouloir sortir de la situation précaire dans laquelle on se trouve car plus rien ne vient vraiment sonner à la porte de nos sentiments.

Et quand on n'éprouve plus de plaisir dans rien et encore moins en présence de certaines personnes et bien plus rien ne vient rayonner au sein de notre coeur. Et c'est le corps qui finit par dire "stop, moi je ne veux plus cautionner cette overdose de mauvaises pensées et surtout de manque de respect à votre âme entendante".