De vous à moi...


Je ne me suis jamais battue à proprement parlé, j'ai plutôt résisté aux attaques de ceux qui m'entouraient : attaques personnelles, attaques collectives...

Je ne sortais pas les armes mais plus souvent les larmes coulaient sur mes joues, la peur me prenait au ventre et surtout l'incompréhension m'envahissait totalement.

Un jour, j'ai pris le temps de comprendre ce qui se jouait en moi et autour de moi et surtout j'ai recentré sur moi toutes mes énergies en osant dire tout haut ce que personne n'imaginait tout bas.

Il ne faut pas être forte pour réussir sa vie, il faut juste être soi et ne pas craindre d'être jugé ou trahi car on l'est toujours quoi qu'on en pense, quoi qu'on en dise....car on n'imagine jamais que les autres vont pouvoir user de leur pouvoir de création à des fins peu honorables dans le seul but d'avoir toujours raison.

Et puis un jour on comprend que l'autre c'est nous et que tout ce qu'il émet comme vibrations, nous les avions nous aussi au fond de nos cellules : peut-être de vieilles mémoires de vie passée ou alors des rancoeurs de notre enfance jamais exprimées.

Alors pas besoin de se battre quand on admet que ce que pense l'autre, ce qu'il dit, ce qu'il fait, n'est là que pour nous aider à mieux évoluer, à comprendre que cela ne peut plus vraiment nous combler et surtout que nous avons toujours quelque chose à travailler, si nous voulons réellement nous mettre en quête d'être toujours plus en paix au coeur de notre humanité.

Alors oui j'ai souvent relevé les manches et j'ai souvent cru en l'autre malgré son esprit de revanche, j'ai insufflé de l'amour quand parfois on me détestait, j'ai secouru quand de mon côté, on continuait de m'enfoncer...

Certains diront "ma pauvre fille tu t'es vraiment mise à dos de sacrées responsabilités" ou alors "tu t'es mise dans un sacré bourbier".

Je leur répondrai que non j'ai simplement aimé ceux qui venaient dans ma vie pour me permettre de comprendre mes erreurs passées. Ils m'ont permise de me bonifier et de remettre au goût du jour des valeurs oubliées, de développer mes capacités de télépathie, de médiumnité et surtout de me défaire de certaines étiquettes qu'on m'avait bien trop souvent collées.

On ne peut pas plaire à tout le monde mais si à la base on ne se plait déjà pas à soi-même par manque d'estime de soi ou à cause d'une confiance en berne, on laisse des portes ouvertes à beaucoup de colères, à des gestes démesurés, à des attitudes souveraines...

Il faut donc se réapproprier notre pouvoir créateur, celui qui va nous permettre de remettre du baume dans notre coeur. Et à partir de ce moment là, nous allons pouvoir entrapercevoir un avenir bien meilleur où plus rien ne pourra venir nous rendre lasse ou nous défaire de notre envie de nous installer ici ou là.

Bien au contraire, nous serons toujours plus à même de nous réaligner à ce qui fait de nous cet être rempli de lumière, celle qu'il a juste oublié un jour de faire briller vers l'intérieur.