Bon à savoir...


Pour aller plus loin, il faut bien choisir sa posture...

On aimerait tous mettre de plus en plus de temps pour aborder des événements qui ne nous laissent pas indifférents. Ils sont toujours trop vibrants quand on ne prend pas vraiment le temps de les traiter avec discernement.

Que faire pour vivre les événements autrement et ne plus devoir les subir finalement alors que parfois ils ne sont là que pour venir étayer toujours un peu plus notre construction de l'instant présent?

Quand on désire mettre de nouvelles idées en sarment, c'est pour mieux les voir grandir et donner de jolie branches. Alors il faut savoir se tenir bien présent à tout ce qui se joue en permanence au devant de la scène de nos actes consentants.

On aimerait bien que cela soit en restant les bras ballants tel un badaud qui ferait son marché selon le calendrier de l'avent. Il préparerait les choses avec peu de contrevenance et surtout ne se prendrait pas vraiment au sérieux tout le temps que Noël serait encore à des années lumière de son avènement.

Parfois on se stresse et surtout on se met une pression peu singulière. On tente bien de diminuer les créneaux horaires qui nous éloignent toujours un peu plus de notre fatigue passagère mais en fait rien n'y fait réellement car plus on tente de mettre la charrue avant les boeufs de la crèche et plus on se rend compte que le petit jésus est déjà dedans!

Alors oui, il faut savoir, surtout pendant la période des fêtes, adopter la posture adéquate. Peut-être le lotus ou alors la cigogne, bec au vent mais en tous cas, il ne faut plus laisser les autres vous aspirer tout votre temps.

Il faut se donner le minimum vital qui est de prendre son temps et de ne plus craindre de voir venir la bise quand finalement la chaleur a remplacé le froid dans vos coeurs si fertilisants.

Plus on aime et plus on se donne de bons moments et quand on se rend compte qu'il ne sert à rien de se sentir toujours plus captivé par le mouvement contraire à notre rythme lunaire, on remet vite nos pendules au son de cloche de notre diapason intérieur, celui qui sait exactement ce qu'il est bon pour nous de faire pour se sentir toujours plus vivant.

Laissez donc les autres agir comme ils l'entendent... Vous c'est de calme et de zen dont vous avez besoin. Prenez un peu de poudre d'escampette quand l'orage gronde sous les toits, et de la hauteur sous vos baskets pour ne plus avoir l'impression d'être aspiré par le poids des responsabilités inférieures celles qu'on se met parfois en heures supplémentaires quand il serait si simple de faire un peu plus le don de soi à des oeuvres humanitaires qui elles ont besoin d'une présence de bon aloi.

Belle journée à tous et que chacun puisse mettre un peu plus d'étincelles dans son regard pétillant de joie pour rendre à la magie de Noël ses lettres de foi : une période faste et pleine de lumière où chacun saura prendre soin de soi et de ceux qui lors d'une prière ont demandé à recevoir toujours un peu plus de valeur de soi...