Calendrier de l'Avent 2019

J - 1

24ème jour de douceur

La citation : Plus on engrange de souvenirs heureux et plus notre vie prend des allures de collectionneurs.

Le mantra : Je suis prêt(e) à accueillir le meilleur.

Le conseil : Pour ceux qui fêtent Noël le 25, il y a encore un peu de marge de réflexion. Mais pour tous les autres, pour qui le réveillon est le moment phare pour tous se réunir, pensez à vous mettre dans de bonnes conditions physiques et mentales. Refaites le point sur vos préparations. Avez-vous les allumettes pour allumer les bougies, du pain frais, le vin blanc au frais, le champagne également, des boissons pour les enfants, un couteau pour les huitres...on a vite fait de passer à côté de l'essentiel. Pensez à faire des listes des choses à faire que vous rayerez le jour J et à vous mettre des « post-it », si besoin est, à des endroits stratégiques. Un bon bain chaud peut vous aider à faire retomber la pression, une séance de méditation, de profondes respirations...souriez..vous voilà prêt à passer une excellente soirée...

L'astuce : Un noël sans lumière n'est pas vraiment Noël...Si vous habitez une maison, vous pouvez déposer à l'extérieur des guirlandes spéciales sur le chemin qui amène à votre porte d'entrée ou, selon la météo, des bougies bien protégées dans des lanternes. Si vous habitez en résidence, vous pouvez décider quelques minutes avant l'heure de rendez-vous de déposer à même le sol un chemin de bougies chauffe-plat déposées dans des pots en verre. Spectacle et souvenirs assurés!

L'outil : Le tao

Un tirage de Yi-king, une référence au yin et au yang, des mouvements de tai-chi-chuan ou de qi gong, une séance d’acupuncture, une maxime du Tao-tö-king (de Lao-tseu (Gallimard, “Folio”, 2002)). Le fil rouge qui relie ces éléments disparates ? La Chine, évidemment, et le tao plus précisément. Une voie spirituelle remontant au Ve siècle avant notre ère et qui, depuis plusieurs mois, connaît un regain d’intérêt fasciné. Témoin, le succès populaire de la superbe exposition « La voie du tao, un autre chemin de l’être », qui s’est tenue cette année de mars à juillet au Grand Palais, à Paris, ainsi que le nombre croissant de publications consacrées au taoïsme. Si ce courant spirituel, à la fois philosophie et art de vivre, séduit tant les Occidentaux, c’est qu’il entre en résonance avec nos aspirations existentielles, même si nous n’en avons pas toujours conscience. Vivre plus en phase avec sa nature profonde et la nature elle-même, savoir équilibrer ses désirs et ses besoins, faire la paix en soi et autour de soi… Tel est le but du tao, basé sur la recherche de l’équilibre et de l’action juste. Dans le Taotö-king, pièce maîtresse de la philosophie taoïste, on trouve quatre-vingt-un préceptes enseignant autant l’art de gouverner que celui de se nourrir ou de gagner en sagesse. Tous sont traversés par une affirmation forte et paradoxale : il faut s’installer dans le non-agir pour vivre pleinement sa vie.

La méditation ludique : Le sphinx En position assise, le dos bien droit. Vous ouvrez en grand votre cage thoracique en écartant un peu les bras près de vous. Vous respirez pleinement et ressentez que votre corps a envie de recevoir plein d'estime. Quand on est en position d'ouverture à l'autre, on peut mieux recevoir et mieux donner aussi. Imaginez le grand sphinx, celui qu'on voit au pied des pyramides. Il est dans la paix de lui même et ne cherche pas à nuire. Il protège ce qu'il a mais sans jamais rugir. Il est la force tranquille et souhaite voir apparaître autour de lui, toujours plus de paix au sein des gens qui viennent vers lui et qu'il est prêt à accueillir. Quand on le regarde de plus près, on voit bien qu'il est doté de qualités infinies mais il ne se met jamais en avant car son rôle, il sait le tenir. Il a pour seule mission d'être et de ne pas faillir. Il sait montrer au monde que c'est en restant posé et calme qu'on peut le mieux subvenir à ses vrais besoins qui sont de recueillir des émotions positives et de les vivre.



23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout