La lettre de désengagement...

Se libérer c'est avant tout laisser derrière soi ce qui n'a plus lieu d'exister : c'est apprendre à se désengager de ce que l'on a longtemps cru être indispensable au cours de notre évolution.


Je vous donne ici un modèle que vous pourrez reproduire et/ou que vous pourrez adapter à vos propres besoins.


Il est important que vous fassiez cette lettre en conscience et qu'une fois terminée vous puissiez lui donner une toute autre présence dans votre vie : si c'est sur du papier, vous pouvez la déposer quelque part sous une pierre de libération et si c'est sur votre ordinateur ou votre téléphone...déposez y à la fin de nombreux coeurs...afin d'amplifier cette envie de vous libérer en mettant toujours plus d'amour dans ce que vous savez ne plus être bon pour vous dans l'ici et maintenant.


Je me désengage de ma colère qui n'a jamais été pour moi que le seul moyen de pouvoir exprimer mon mécontentement quant à une situation que j'ai pourtant orchestrée de moi-même à un instant T.


Je me désengage de mon manque de foi dès lors où je crois que ma réalité présente est l'entière représentation de ce que je crois devoir vivre à l'instant présent.


Je me désengage de ma croyance d'être mal aimé(e) dès lors où les gens qui sont autour de moi ne m'apportent pas exactement ce que je crois avoir besoin pour poursuivre au mieux mon évolution.


Je me désengage de ma peur d'échouer dès lors où je mise tout sur certains points qui font de moi qui j'ai été oubliant parfois que je suis toujours en cours de développement.


Je me désengage de de mon manque d'envie d'aller de l'avant dès lors ou je laisse les désirs des autres prendre le dessus sur mes propres besoins.


Je me désengage de la non manifestation de ma puissance personnelle dès lors où je mets plus d'intérêt dans ce qui est que dans ce qui pourrait advenir, si et seulement si, je décidais de mettre toujours plus d'énergie vitale à l'intérieur de moi.


Je me désengage de mon manque de temps en décidant tout simplement de ne plus faire passer les besoins des autres avant les miens.


Je me désengage de mon envie de ne rien faire quand parfois tout semble se compliquer autour de moi. C'est en changeant ma réalité intérieure que je pourrais transformer ma réalité extérieure.


Je me désengage de ma croyance de n'avoir besoin de rien. J'ai besoin d'un toit pour m'abriter, de nourriture pour me développer et surtout de vêtement pour m'habiller.


Je me désengage de ma croyance de devoir être en autosuffisance. J'ai besoin des autres et de nos interactions pour me permettre de poursuivre au mieux le cours de mon évolution.


Je me désengage de mon manque d'enthousiasme dès lors où je sens que ceux qui sont autour de moi ne sont pas si enjoués face à ce que je souhaite mettre en place dans ma propre vie.


Je me désengage de l'opinion des autres car l'avis des autres n'est que l'avis des autres : il ne peut en aucun cas venir me permettre de prendre telle ou telle décision.


Je me désengage de mon manque de sommeil. Il est nécessaire qu'aujourd'hui, je comprenne que je suis comme un ordinateur et que j'ai besoin régulièrement d'être rechargé(e) et aussi de faire des pauses afin de pouvoir renouveler mes programmes et me réinitialiser si besoin est, en éliminant des données devenues obsolètes dans l'instant présent.


Je me désengage de mon besoin oppressant d'avoir toujours raison. je suis venu(e) sur terre pour apprendre et me tromper fait aussi partie de mon cheminement.


Etc, etc...


Voilà, j'espère que cette lettre vous aura permis(e) de vous libérer...


À renouveler dès que le besoin se fait sentir.....