La pensée du jour...



A force de fuir, on finit par maudire

et ne plus oser définir ce qui nous fait frémir.

Il est bon d'oser dire ce que l'on aime ressentir.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout