Message guidé...




Vous décidez de partir vous promener et là, vous suivez un certain chemin, celui que vous ressentez être le bon : celui qu'il vous faut suivre puisqu'il vous amène là où cela vous fait vibrer.


Mais sur la route, voilà que finalement vous vous perdez. Vous n'avez pas suivi les indications et vous avez donc pris un chemin de traverse. Que faites-vous?


Vous décidez de retrouver votre chemin initial puisque vous voyez bien que celui que vous êtes en train de suivre ne vous fait pas vibrer.


Est-ce que vous vous posez la question de savoir pourquoi vous avez emprunté cette autre voie, si il n'y aurait pas derrière tout ça une explication valable voire même un raccourci pour vous permettre de retrouver le chemin qui vous faisait tant vibrer?


Non, vous décidez de revenir sur vos pas et de reprendre la voie de votre coeur qui est de suivre ce que vous aimez et là où vous vous sentez guidé.


Alors, pourquoi en serait il autrement pour votre cheminement spirituel?

Pourquoi devoir comprendre sans cesse la ou les raisons qui vous ont fait prendre un chemin de traverse?


- Vous faites déjà le constat que vous n'êtes plus aligné : ce qui est déjà énorme pour votre conscience.

- Vous ne poursuivez pas coûte que coûte ce chemin et vous décidez de repartir sur vos pas : ce qui signifie que votre égo n'est pas votre maître.

- Vous vous avancez à nouveau, sans colère ni tristesse, sur ce chemin qui était pour vous si lumineux, reprenant ainsi contact avec votre coeur, en décidant donc de ne pas laisser votre émotionnel prendre les rênes de votre vie.


Il serait donc bon aujourd'hui que vous preniez conscience qu'il est important de :


- réintégrer le plus rapidement possible la voie qui est la vôtre(celle où vous vibrez) - d'avoir de la bienveillance pour cette erreur de parcours

- et surtout de vous projeter en permanence dans un monde en lien avec votre rayonnance,


plutôt que de chercher comme beaucoup la pénibilité, la dureté, la souffrance, en cherchant par tous les moyens à comprendre le pourquoi du comment quand il est si simple de ne pas donner raison à votre égo mais de privilégier votre coeur en toute circonstance.