Programme d'intégration...

Mis à jour : avr. 30



Jour 1....Le corps physique....la respiration


Au commencement de notre vie terrestre, la respiration revêt l'aspect le plus important de notre existence puisque le premier cri du bébé a d'abord une fonction vitale. La coupure du cordon ombilical conduit à l'entrée de l'oxygène dans son corps pour la première fois et provoque un son provenant des cordes vocales sous l'effet de l'air. Avec ce cri, les fonctions cardiaques et respiratoires du nouveau né se mettent en place. Les poumons se remplissent d'air et les alvéoles, jusque-là inutilisées, s'ouvrent pour la première fois.


A la naissance, nous avons tous commencé à respirer par l’abdomen. A l’âge adulte nous respirons presque tous par le thorax, plutôt que par l’abdomen, ce qui provoque tensions et troubles neurologiques.

Jusqu’à l’âge de deux ans environ, c’est-à-dire jusqu’à ce que l’enfant ait pris conscience de son « moi » et du rapport au monde, le bébé remplit d’air en même temps ses poumons et son ventre, et les vide instinctivement de la même façon.

Puis il grandit et se trouve confronté au monde avec son lot de peurs, stress, timidité, bref des émotions et il commence alors à accélérer son rythme respiratoire.

La respiration profonde spontanée de la prime enfance disparaît au profit de la respiration « sociale » beaucoup moins profonde qui ne fait appel qu’aux poumons et aux bronches. La quantité d’air que l’adulte fait rentrer dans l’organisme diminue de moitié. Il oublie de respirer par le ventre et cela peut engendrer de lourdes conséquences.


Une bonne respiration, c'est important pour :

- la régulation des deux systèmes nerveux « autonomes » :

le système nerveux sympathique et le système nerveux parasympathique

- une bonne oxygénation de votre ventre

- une harmonisation des deux cerveaux : ventre et cerveau supérieur


Il est donc de la plus haute importance de réapprendre à respirer correctement .



Situation actuelle :

Prenez le temps d'observer votre manière de respirer : saccadé? en apné? ventrale? thoracique?

À quels moments de la journée, à quels endroits, dans quelles situations et auprès de quelles personnes, vous respirez mieux ou moins bien?



Exercice :

Allongé(e), j'inspire en gonflant le ventre au maximum puis j'expire au maximum.

Doucement, lentement mais sûrement.


Vous pouvez ajouter une intention : à l'inspiration, j'absorbe tout ce dont j'ai besoin dans ma vie de tous les jours et à l'expiration je laisse partir tout ce dont je n'ai plus besoin.



Quelques Mantra :

J'accueille au mieux l'air que je respire. Il m'apporte tout ce dont j'ai besoin.

Je respire un air pur et frais afin de ventiler et purifier au mieux mon corps physique .

Je respire en conscience.

Je suis en paix avec mon corps physique.

Je décide de respirer ma vie pleinement.