Programme d'intégration...

Mis à jour : avr. 30




Jour 16...Le corps mental...L'individualité...


Ce qu’on nomme individualité est le signe le plus élevé de la civilisation :

c’est le véritable triomphe de l’homme sur la fatalité, car trois choses, essentiellement contraires à la fatalité, la constituent : le caractère, point de résistance où viennent se briser les accidents extérieurs ; la liberté, mouvement volontaire de l’esprit et arme d’action ; l’originalité, qui différencie l’âme d’une autre âme, la sépare pour ainsi dire du genre auquel elle appartient et la marque d’un signe reconnaissant.


Quand ces trois attributs, caractère, indépendance, originalité, apparaissent chez un homme, une individualité est constituée. L’homme cesse alors d’être un phénomène obscur, né d’une loi générale, se rattachant dans tous ses actes à une loi générale ; il est un être qui porte en lui-même sa loi, ou qui, pour mieux dire, la gouverne, en la faisant personnelle d’impersonnelle qu’elle était, et morale de matérielle. Lorsque l’homme s’élève à la dignité d’individu, il atteint le dernier terme de sa destinée terrestre et sociale. Enfin c’est par l’individualité que l’homme cesse d’être un animal et d’appartenir à un genre, à une tribu d’animaux ; après cela, il ne lui reste plus qu’à être une âme.


L’individu est le commencement et la fin, la cause et le but de la civilisation.

L’homme, en s’élevant à la dignité d’individu, rompt avec la fatalité des instincts,


Si l’individu est toute l’histoire, il est par conséquent toute la civilisation, et en effet il l’est en un double sens, comme cause et comme résultat. Cette variété infinie que présente le monde de l’histoire indique dans chaque individu la présence d’une force particulière, entièrement personnelle, qu’aucun autre homme n’a possédée, et qui par conséquent doit déterminer toute une série d’actions dont elle est la cause, et qui sans elle n’existeraient pas. Avec chaque individualité nouvelle, les affaires humaines prennent une nouvelle direction. C’est un nouveau plan politique, une nouvelle méthode, une nouvelle manière de penser, que sais-je ? quelquefois même une résurrection de vieilles méthodes et de vieux faits depuis longtemps oubliés. Et en même temps il se passe un phénomène contradictoire qui vient compléter ou élargir à l’infini l’œuvre des individualités. De même que les individus créent la civilisation, la civilisation à son tour crée les individus. Ces forces, une fois échappées à la volonté personnelle et passées à l’état de faits, d’institutions, de doctrines, prennent à leur tour pour ainsi dire une individualité, et deviennent des sources d’inspiration, des stimulants d’activité.

Source : wikisource.org



Situation actuelle :

Vous sentez-vous comme les autres ou étant un individu à part entière?

Qu'est-ce qui vous montre que vous agissez comme un individu à part entière?

Aimeriez-vous mieux vous connaitre?

Agissez-vous en tant qu'individu propre ou suivez-vous la masse?

Vous sentez vous libre d'agir en fonction de votre individualité?

Le mot individualité rime-t-il avec originalité? égotisme? différence? particularité? nature? caractère? unique?



Exercices :

• Avoir un "attachement" sécure à une personne privilégiée, indispensable à notre développement

• Respecter le rythme de chacun, son histoire, sa famille, son développement et ses goûts.

• Établir une relation de qualité, privilégiée lors des moments partagés entre nous et l'autre

• Posséder des repères, des objets personnalisés qui participent à l’accueil de qui nous sommes dans notre singularité face aux autres.

• S'organiser des espaces et des temps pour un retour à soi, pour s’isoler, ne pas être obligé de tout partager, pouvoir refuser de participer à certaines activités de groupe, partager des moments individuels et privilégiés avec une personne de notre choix.



Quelques Mantra :

Je suis un individu à part entière.

Je suis 'UN" dans le grand tout.

Mon individualité constitue ma force.

Je comprends l'autre tout en restant moi-même.

Mes particularités me caractérisent.

Je suis en capacité d'agir et d'interagir en tant qu'individu.