Programme d'intégration...

Mis à jour : avr. 30



Jour 20...Le corps mental...Le guidage


Guider c'est accompagner en montrant le chemin.


Nous sommes tous amené tôt ou tard à guider quelqu'un mais pour cela il est important d'avoir déjà pu acquérir, en soi, notre propre système de guidance, celui qui va nous permettre de nous retrouver aligné quand parfois les événements extérieurs peuvent venir nous perturber.


Il est important également de comprendre et d'admettre que tout le monde ne souhaite pas être guidé et que pour cela il faut avant tout attendre de l'autre qu'il nous le demande : une demande claire et personnelle.


Quand on souhaite guider, accompagner une autre personne, il est également très important de ne pas avoir d'attentes : nous ne devons pas espérer que quelque chose se passe : nous ressentons au sein même de notre coeur que nous avons comme une mission qui serait d'aider la personne en éclairant son chemin grâce à notre lumière mais cela ne doit en aucun cas la forcer ou la contraindre à obtempérer, à obéir, à se soumettre...c'est un échange entre deux êtres humains qui partagent un besoin :

pour l'un celui de donner et pour l'autre celui de recevoir.


Ne jamais oublier que l'avis de l'autre n'est que la vie de l'autre : nous pouvons conseiller, suggérer, insuffler mais ne jamais projeter sur l'autre notre propre histoire.



Situation actuelle :

Aimez-vous donner des conseils?

Les conseils que vous donnez, les avez-vous déjà utilisés pour vous-même?

Si l'autre ne suit pas vos conseils, que ressentez-vous?

Est-ce facile pour vous de donner des conseils?

Pensez-vous être quelqu'un vers qui on peut se tourner afin d'obtenir de bons conseils?

Les personnes que vous conseillez sont-elles plus heureuses, plus épanouies...cela a-t-il eu un effet positif dans leur vie?

Pourquoi n'osez-vous pas donner de conseils?



Exercices :

- Ne jugez pas. La première étape est la plus basique, pour donner de bons conseils (ou des conseils tout court) est de ne pas juger l'autre personne.

- Débarrassez-vous de vos à priori. Bien sûr, nous avons tous des avis personnels sur ce qu'il est bon de faire ou non ou sur ce que quelqu'un devrait faire, mais lorsque vous donnez des conseils, l'idée est de donner à quelqu'un les outils pour qu'il prenne ses propres décisions et non pas prendre la décision à sa place.

- Soyez honnête. Dites-lui que vous n'êtes pas un expert.

- Exprimez votre confiance en eux. Parfois, tout ce dont une personne a besoin pour prendre la bonne décision est de savoir que quelqu'un croit en elle et que quelqu'un pense qu'elle peut faire ce qu'il faut.

- Sachez quand il est convenable et quand il n'est pas convenable d'envisager une intervention. Une intervention consiste à donner des conseils à quelqu'un qui n'a rien demandé et qui n'en veut probablement pas.

- Écoutez simplement. Lorsque quelqu'un parle et essaie de vous demander des conseils, commencez simplement par écouter.

- Ne donnez pas tout de suite d'avis. Si elle vous demande votre avis à un moment de l'histoire, donnez des réponses évasives et demandez d'abord toutes les informations.

- Posez beaucoup de questions. Après qu'elle vous raconte son histoire, posez-lui des questions afin d'obtenir plus d'informations.

- Demandez si elle souhaite même un avis ! Une bonne habitude à prendre est de lui demander si elle veut ne serait-ce qu'un avis.

- Prenez le temps de réfléchir au problème, si vous le pouvez. Si vous pouvez passer une journée ou même quelques heures à réfléchir à son problème et aux possibles solutions, prenez ce temps pour envisager vraiment toutes les solutions possibles ou manières d'approcher le problème.

- Guidez la personne au travers des difficultés. Examinez avec elle les parties difficiles de la situation et pourquoi ces choses posent un problème.

- Aidez la personne à voir le problème avec du recul. Parfois, comme on dit, les gens ne savent pas faire la part des choses. Ils ont du mal à voir la situation dans son ensemble, car ils se concentrent sur quelques petits problèmes.

- Faites-les considérer toutes leurs possibilités. Guidez-les à travers toutes les options qu'ils ont envisagées. Ensuite, essayez de penser à d'autres solutions auxquelles ils n'ont pas réfléchi et suggérez-les-leur également.

- Aidez la personne à évaluer ces possibilités. Lorsque tout est sur la table, examinez toutes les options avec elle et rassemblez les pour et les contre ensemble. À vous deux, vous devriez pouvoir avoir une vue d'ensemble moins biaisée de ce qui peut se faire pour régler le problème.

- Donnez-lui les informations que vous pouvez. Si vous avez des conseils à donner provenant de votre expérience ou même juste des informations sur ce que vous pensez qu'il se passera, donnez-lui cette information une fois que les options ont été discutées.

- Sachez quand être ferme et quand faire preuve d'indulgence. La plupart du temps, les gens ont besoin d'un discours d'encouragement qui soit positif et motivant. Parfois, cependant, les gens ont vraiment besoin d'entendre les choses comme elles sont.

- Mettez en lumière le fait que vous ne contrôlez pas l'avenir. Lorsqu'ils cherchent des conseils, les gens voudront souvent une garantie.

- Aidez la personne si elle le désire. S'il s'agit d'une situation dans laquelle quelqu'un d'autre peut réellement faire quelque chose, comme beaucoup de situations interpersonnelles ou des problèmes au travail accablants, offrez-lui votre aide

- Continuez à la soutenir. Lorsqu'elle essaie de se frayer un chemin à travers la situation difficile qu'elle traverse, continuez à la soutenir autant que vous le pouvez.

- Trouvez-lui des renseignements utiles. Faites quelques recherches sur son problème et envoyez-lui des liens utiles.

- Donnez suite au problème. Si elle ne vous donne pas d'informations par la suite ou ne vous tient pas au courant, vous devriez lui demander (à moins qu'elle ne veuille clairement pas en parler).

Source : wikiHow.com



Quelques Mantra :

Je suis guidé(e) dans ma vie de tous les jours.

Je suis ma propre guidance intérieure.

Je suis à l'écoute des conseils que l'on peut me donner.

J'ai confiance en l'univers qui met les bonnes personnes sur mon chemin quand le besoin se fait sentir.

L'autre peut avoir une partie de la réponse à mes questionnements.

Seul on avance, ensemble on va plus loin.

Tous pour un et un pour tous.

Je peux me faire aider si cela vient en résonance avec mon coeur.

L'autre peut-être de bons conseils.

Je n'attend rien de l'autre, j'accueille ce qu'il a à m'offrir.

Je guide l'autre avec le coeur.