Rome, un voyage pas comme les autres...jour 2

Le réveil est agréable : la chambre est climatisée. La douche d'hier soir dans une salle de bains en marbre laisse présager un séjour de qualité.

Comme il est doux et confortable de se retrouver là, ensemble, dans un endroit si parfait. Tout est fait pour nous rendre la vie plus agréable et c'est bien cette promesse que l'on s'est faite.

 

Le petit déjeuner nous attend, c'est un énorme buffet mais nos habitudes de bon français nous arrêtent net quant au bacon et aux oeufs brouillés. On peut tout de même jouer les gourmands mais il n'en sera rien pour moi. Mon estomac me demande toujours beaucoup de vigilance, ce sera donc à mon mari de se régaler.

 

On choisit d'être en terrasse, c'est si agréable de voir le jour se lever et les oiseaux, gourmands, qui viennent picorer dans les assiettes. Chacun se réveille à son rythme, des groupes sont déjà en route depuis un bon moment. De notre côté, on commence la journée tranquille profitant de ce bonheur qui nous est donné. 

 

Nous remontons dans notre chambre  et profitons de cette immense salle de bains. Les produits de soins qu'ils proposent sont venus remplacer ceux qui nous ont été si péniblement subtilisés, on va voir la vie en vert le temps de notre séjour italien.

 

Aujourd'hui est un grand jour car nous avons un rendez-vous important.

Mon mari, en préparant le voyage, a découvert qu'à midi il y avait l'angélus avec le pape au Vatican et que nous étions presque à côté. J'ai une mission importante, celle de me connecter à celles et ceux qui en ont besoin pour leur retransmettre les belles et puissantes énergies que ce moment va nous procurer. 

 

Nous voilà donc en chemin car il est bon de se promener à pieds. La chaleur est déjà très forte mais nous sommes bien équipés. Et puis les magasins sont ouverts le dimanche, on ne manquera donc pas d'eau, sans compter toutes les fontaines que nous découvrons et qui permettent à chacun de venir se désaltérer. 

 

Après plusieurs minutes de marche, le Vatican est en vue. Il nous faut passer les portiques de sécurité et scanner toutes nos affaires. Désormais, plus rien ne nous interpelle, il est vrai qu'il en va de la sécurité de tous.

Nous découvrons la place St Pierre encore un peu vide à cette heure. Nous en faisons le tour et, en nous demandant ce que nous allons bien pouvoir faire jusque midi, mon regard se porte vers la Basilique et là nous découvrons que la fille d'attente est toute petite. Heureusement ma petite voix intérieure m'avait dit de prendre la chèche blanche de mon mari que je laisse glisser sur mes épaules afin de rentrer dans ce lieu culte. 

 

Nous sommes heureux d'être à l'écoute de notre intuition malgré tout ce monde et ce brouhaha de touristes. Pas besoin de coupe-fille, nous rentrons tranquillement. Dans ce lieu si puissant, tout pousse à s'émerveiller. Nous commençons la visite par la droite pendant que se tient la messe. Il y a beaucoup de monde mais on ressent vraiment le respect de l'endroit sain.

 

Nous faisons une halte dans une petite salle réservée à la prière mais renonçons à la zone confessionnal, tout est dit clairement entre nous depuis le début!!

 

La messe se termine, je m'engage dans une voie qui finalement nous emmène dans la crypte où reposent certains papes. La visite se termine, il est presque l'heure de l'angélus. Le soleil est très présent et nous apprécions de nous retrouver à l'ombre près de l'écran géant et face à la fenêtre où se présentera le pape à l'heure dite. Je me mets, à voix basse, à réciter les prénoms de ceux qui m'ont demandé d'être présents et je rajoute tous ceux qui en ont besoin et à qui j'enverrai ces belles énergies, source de plénitude et de bienveillance.

 

A cet instant, le pape apparaît sous les applaudissements. La place est presque pleine, malgré la forte chaleur qui règne depuis des heures. Chacun a les yeux rivés entre l'écran et la fenêtre. L'angélus commence, nous sommes transportés dans un autre monde, au son d'une langue mélodieuse. Et à l'énergie qui s'en dégage, nous comprenons que le pape demande le meilleur pour chacun. Chacun récite le "je vous salue Marie"; de mon côté je le fais dans ma langue d'origine. Puis viennent les remerciements aux délégations venues nombreuses et la bénédiction de la foule présente.

J'en ai encore des frissons en écrivant ces lignes, cela nous a tous transcendés je pense.

 

Le pape se retire, nous laissant cette énergie immense d'un monde qui veut la paix et l'amour inconditionnel pour tous. Nous quittons le Vatican et cherchons un endroit pour se restaurer un peu, ce sera Panini italien ce midi et un bon café pour monsieur.

 

Après cette pause bien agréable, nous voilà à nouveau en quête de belles découvertes, nous empruntons un chemin plutôt calme qui nous amènera à la Piazza Vénézia, près du capitole. Fort de notre envie de découverte, nous poursuivons jusqu'à la fontaine de Trévi, où chacun se prête au jeu de jeter une pièce dans le bassin d'eau bleue. Nous respectons le rituel et décidons de prendre une pièce suisse(clin d'oeil aux origines de mon mari) et la lançons par dessus l'épaule gauche, en formulant notre voeu.

 

Nous poursuivons notre marche qui commence à se faire sentir au niveau des pieds et cherchons à reprendre un bus pour rentrer. Pas facile surtout un dimanche. Heureusement le réceptionniste de l'hôtel sera notre guide.

Par contre pas d'horaires indiqués : le bus arrive quand il arrive!!

 

Nous sommes heureux de cette journée remplie d'énergies si bénéfiques, d'avoir aussi découvert un parc presque abandonné avec une fontaine magnifique, d'avoir perçu autant d'amour et de respect entre les peuples différents réunis au pied du Vatican, de ressentir autant de douceur dans cette ville si animée et si bruyante mais où chacun vaque à ses occupations conscients d'avoir un rôle à tenir comme les balayeurs des rues qui demandent une petite pièce en échange de leur service à la communauté.

 

Les gens prennent le temps de vivre et de vous écouter. Nous repassons par le supermarché environnant, ce soir ce sera repas en tête en tête dans notre chambre après un petit passage à la piscine de l'hôtel, bienvenue avec cette chaleur et tous ces kilomètres parcourus sereinement finalement.

 

Un dimanche à marquer d'une pierre blanche, début d'un pèlerinage romain qui nous fera énormément de bien, c'est évident.      

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories
Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • Icône social Instagram
  • Facebook Basic Square