Rome, un voyage pas comme les autres...jour 4

On ne s'imagine pas toujours ce qu'il peut se passer les nuits de pleine lune, surtout quand on est au coeur d'un lieu extrêmement puissant énergétiquement.

Mais quand en plein sommeil, on se réveille et on se rend compte que finalement on n'est pas la seule à s'alléger physiquement, on se dit que oui, il y a des étapes dans la vie d'une très grande importance.

 

Voilà donc mon mari dans le même état que moi, sans trop comprendre pourquoi. Et alors que de mon coté l'appétit revient doucement, ce sera pour lui journée de jeûne, fait avec beaucoup d'engouement.

 

Le buffet nous invite toujours à être gourmand mais pour moi c'est comme un rituel qui s'est mis en place depuis notre arrivée. Je déjeune léger et surtout en paix, en terrasse et entourée d'un monde vibrant. Toujours autant de bonheur à découvrir un monde en éveil où chacun occupe son temps comme il le veut et part parfois à l'assaut de cette belle ville quand de notre côté, nous gérons notre journée de manière intuitive principalement.

 

Aujourd'hui c'est la visite du Colisée qui est programmée. Nous en profiterons donc pour visiter un peu les alentours. Rome recèle de tant de petites ruelles magiques qu'on adore finalement se perdre au détour d'un chemin que pourtant nous savons être celui qui guidera nos pas vers ce qu'il nous faut véritablement vivre pour notre évolution.

 

La matinée se passe doucement, Monsieur ayant besoin de reprendre des forces. Nous prenons le bus au même endroit pour nous faciliter les choses. J'entame la conversation avec ma voisine d'abri bus. La chaleur est déjà à son comble. Et comme nous ne connaissons pas les horaires précis d'arrivée et de départ, nous contemplons ce monde romain et partageons notre amour pour l'Italie avec ceux qui viennent à notre rencontre.

 

Cette dame âgée semble avoir la maladie de Parkinson. Elle me parle en anglais et je lui réponds. Elle me demande d'où je viens en Angleterre et je lui dis que non j'habite en France. Elle connait bien, me dit-elle, elle y est allée étant jeune et a lu beaucoup de livres en français.

 

Elle est heureuse de converser un peu avec moi, tout en restant aussi dans son monde. Je souris à mon mari resté en face. C'est si agréable de créer des liens même pour quelques secondes. Son bus arrive, elle me souhaite une belle journée. Le nôtre arrive juste après.

 

Sur place, je décide de m'écouter. J'ai envie d'une pizza mais en "free eating", pas envie de payer leurs frais de service assez conséquents.

Je me retrouve ainsi face à une petite échoppe où se trouvent plein de morceaux de pizza, toute fraîche et tous différents.

C'est un régal pour les yeux et très vite pour les papilles et le ventre. Monsieur se contentera d'un coca, cela le remettra plus vite d'aplomb.

 

Nous cherchons un peu d'ombre. C'est nécessaire de se préserver au maximum. Nous nous dirigeons vers le "Colosseum" où il y a déjà beaucoup de monde. On trouve un petit endroit pour s'asseoir, noyé au milieu des gens, puis vient l'heure de la visite où on rejoint un groupe de personnes.

On attend que l'organisation se fasse tranquillement. On trouve tout de même cela un peu compliqué pour soi-disant nous faciliter les choses.

Le responsable ne parle pas français et nous aurons sa version en anglais.

Heureusement on finit par rentrer rapidement dans ce lieu tellement chargé d'histoire et d'énergies sombres.

 

C'est émouvant de déambuler dans ces rues circulaires. On imagine très bien le spectacle que c'était et l'acharnement avec lequel ces pauvres personnes trouvaient finalement la mort à coup sûr dans ces dédales de ruelles, à la vue de tous.

 

Nous marchons en silence : rien à dire de plus. C'est un lieu éprouvant pour nous qui ressentons les vibrations et qui nous donne plus envie de rendre hommage à tous ceux qui se croyaient peut-être invincibles et qui ont trouvé la mort comme unique issue à leur combat.

 

La visite se termine avec plein de clichés photographiques, comme si de notre côté, nous avions besoin de montrer à quel point il faut remettre dans cet endroit de l'amour, de la douceur, du respect et de la joie de vivre.

 

Nous reprenons un chemin tout en apercevant qu'il existe bel et bien des bus pour se rendre à l'aéroport. Nous y songerons pour le départ, le taxi étant tout de même hors de prix.

 

Nous retournons comme par hasard sur un lieu qui me parlait hier mais que nous avions contourné pour atteindre une autre rue. Ce sont les vestiges d'un théâtre et d'un portique. C'est magique quand on est dans l'intuitif car on retombe toujours là où on a besoin de vivre quelque chose de particulier.

 

La journée est bien avancée déjà. Nous regagnons l'hôtel pour un bain dans la piscine. Ce soir repas léger. Demain est notre dernière journée à Rome. Nous voulons en profiter et surtout être libres de nous organiser à notre gré. Nous avons juste programmé la visite du Panthéon et tous ses à-côtés.

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories
Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • Icône social Instagram
  • Facebook Basic Square