Un conte à méditer : Le lutin qui ne savait pas compter...

Dans la forêt, on dit qu'il y a, bien cachés, entre les fougères et les branches tombées, des lutins et des fées.

Ils sont là parce que pour eux c'est un monde enchanté que leur offre cet écrin de verdure rempli de tant d'énergies merveilleuses. 

 

Ils sont souvent en train de veiller sur la nature comme une mère qui protégerait ses enfants. C'est pour cela qu'on est si bien dans la forêt car finalement on n'est jamais seul : on est entouré de créatures toutes plus bienveillantes les unes que les autres.

 

Un jour qu'un bûcheron passait par là pour effectuer son dur labeur et remplir la mission qu'on lui avait confiée le matin même : couper tous les arbres qui faisaient de l'ombre aux plus jeunes, il entendit une voix.

 

Ce n'était pas très perceptible mais assez pour qu'il s'arrête quelques secondes. A un endroit bien précis. il posa sa tronçonneuse si lourde et tendit l'oreille vers un arbre.

 

"Eh oh" entendit-il, "vous m'entendez?"

 

Le bûcheron étonné, secoua la tête à plusieurs reprises. Serait-il en train de rêver éveillé ou alors y a-t-il vraiment quelqu'un coincé là, sous un tas de feuilles ou sous un tas de branches couchées? 

 

"Monsieur, monsieur". Cette fois, il était certain d'avoir entendu parler.

Il se rapprocha encore un peu plus près et là, il vit un petit lutin sortir de dessous les feuilles.

 

"Je suis content de vous trouver là" lui dit ce petit être.

"Euh, moi aussi" répondit le bûcheron, pas vraiment certain de croire en ses belles paroles.

 

"Que fais-tu là sous les feuilles?" lui demanda-t-il afin de ne pas paraître grossier. 

 

"Je suis chez moi, ici. C'est ma maison que vous voyez là."

"Ta maison? Tu habites dans cet arbre?"

 

"Oui" répondit le lutin, "c'est mon ami et mon garde manger. Je me nourris de ses fruits et surtout de sa sève qu'il m'offre contre mes loyaux services."

 

"Ah bon. Et que fais-tu toi si petit pour aider cet arbre si grand et si solide?"

 

"Je le protège des mauvaises ondes et surtout je l'aide à purifier le terrain sur lequel il se trouve afin que la terre continue d'être riche pour que d'autres arbres puissent pousser tout autour."

 

"Mais vois-tu, moi aussi je suis là pour nettoyer la forêt, pour que les grands arbres cessent de faire de l'ombre aux plus petits, et qu'on puisse s'en servir pour fabriquer des meubles ou du papier."

 

"Oui", dit le lutin, "mais si tu fais ça, toi, on n'aura plus d'arbres dans quelques temps et c'est important que chacun de nous puisse garder son logis."

 

"Quand vous enlevez des arbres, vous nous ôtez à nous aussi notre habitation".

 

Le bûcheron réfléchit. Il n'avait pas vraiment de solutions alternatives.

Il avait un travail à faire et devait se mettre en quête des arbres qu'il allait abattre pour cette journée.

 

"Dis-moi, connais-tu des arbres qui ne sont pas habités et que je pourrais couper?"

 

"Aucun arbre ne doit être coupé, ils ont tous une utilité." 

 

Le bûcheron regarda le lutin perplexe et posa finalement la bonne question?

 

"Combien as-tu d'amis dans la forêt?"

 

"Plein", lui dit le lutin.

 

"Oui, mais combien exactement?"

 

Je ne sais pas moi car je reste ici près de mon arbre.

 

"Et sais-tu si tous les arbres possèdent un hôte comme toi?"

 

"Sûrement."

"Dis-moi, combien?"

 

Et là, le lutin fit mine de ne pas comprendre le bûcheron et répondit : "plein".

 

"Dis donc toi", dit le bûcheron, "sais-tu combien font 1+1?"

 

Le lutin malin lui répondit effrontément : "je n'ai pas à vous répondre, vous qui êtes venu détruire mon habitation".

 

Le bûcheron ne s'était pas trompé en posant cette question : le lutin ne savait pas compter.

"Dis-moi lutin, et si je t'apprenais à compter ainsi qu'à tes amis de la forêt? Je viendrai ici pour faire quelque chose d'utile et je laisserai les arbres en paix.

 

"Tu ferais ça toi?"

"Oui car ainsi tu pourras compter le nombre d'arbres qui te séparent de tes autres amis et tu pourras leur rendre visite en retrouvant mieux ton chemin."

 

Le bûcheron prit son rôle d'éducateur très à coeur. Et à chaque visite, le lutin lui en apprit toujours un peu plus sur l'histoire de son arbre et de l'esprit de la nature dont il fait partie.

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories
Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • Icône social Instagram
  • Facebook Basic Square