La parentalité ...école de la vie... L'art de se remettre en question...

Et voilà qu'une nouvelle fois, un conflit éclate à la maison. Vous vous étiez promis de ne plus vous énerver et finalement, c'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, une fois de plus. 

 

Mais que se passe-t-il donc pour que cela prenne continuellement le même chemin? Que chaque fois que vous pensez que tout va s'arranger avec des mots et des actes posés clairement, rien n'y fait véritablement?

 

On oublie parfois que nous ne prenons pas le recul nécessaire quand advient un malentendu, un quiproquo, etc...On se laisse envahir par nos émotions et on ne maîtrise plus la situation.

 

C'est important de rester serein en toute circonstance et de garder calme tranquillité d'esprit et confiance en soi .

 

Or, par moment, c'est comme si on ne maîtrisait plus rien, ni les tenants ni les aboutissants : nous voilà pris dans une spirale qui ne va pas bien finir du tout .

 

Chacun prend le contre-pied de ce qu'il devrait faire pour faire ce qu'il veut par dessus tout. Mais comme le mental tourne à plein régime, tout part dans le sens de nos vieilles mémoires, de nos peurs, de tout ce qui nous fait souffrir et de ce que l'on ne veut plus revivre une énième fois.

 

Alors on oublie qu'en se posant les bonnes questions, on peut remettre plus de meilleure humeur dans l'ambiance de la maison.

 


Les enfants sont souvent enclins à vouloir faire de nouvelles expériences. Ils ne veulent pas obligatoirement connaitre votre point de vue, ils veulent faire comme ils l'entendent et le désirent.

Et vous, riche de votre propre expérience, vous pensez toujours bon leur rappeler que si ils font comme ci, systématiquement cela se passera comme ça et que si ils ne font pas ainsi, ils prendront obligatoirement le mauvais chemin ou alors, malheureusement, vous ne leur parlez plus du tout car plus rien ne passe vraiment entre vous.

 

Que ce soit la fuite, la violence verbale ou la manipulation, ce dialogue de sourd n'amènera à rien. Il faut pouvoir s'extraire de toute notre histoire personnelle et de nos émotions et voir ce qui pourrait convenir au mieux aux deux parties adverses.

 

Mais pour cela, vous l'avez bien compris, il faut savoir se remettre en question.

 

Alors mes guides m'ont donné des petites astuces et quand je discute avec mes filles et qu'elles ne sont pas d'accord, je leur dis "chacune garde son avis" et on continue ainsi notre chemin.

 

Mais quand cela fait intervenir autrui, qu'il y a une interaction, je leur demande désormais gentiment de se mettre à ma place et de me proposer une solution convenable pour tous. Cela ouvre à la discussion.

 

Et puis quand on en arrivait au conflit car aujourd'hui c'est bien loin tout ça, les guides me disaient d'attendre 7 minutes, 7 heures, 7 jours... au calme avant de prendre une décision afin de laisser les choses maturer des deux côtés. Et souvent je me rendais compte que ma colère ou celles de mes filles venaient d'une frustration qui finissait par s'estomper.

 

Il y a plusieurs générations qui nous séparent et nous n'avons pas du tout les mêmes volontés d'actions, des rôles bien différents et des responsabilités diverses à prendre, nous en tant que parent et eux en tant qu'enfant.

 

Mais en se demandant ce que l'on peut soi-même changer dans notre manière de faire ou d'être, on met toutes les chances de notre côté pour améliorer nettement notre relation avec nos enfants mais également avec tous les membres de notre famille et les personnes que nous fréquentons.

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories
Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • Icône social Instagram
  • Facebook Basic Square