Les fruits et légumes de saison : La carotte et le kiwi...

LA CAROTTE

 

La carotte est riche en bêta-carotènes. Puissant antioxydant, le bêta-carotène ralentit le vieillissement et améliore l'état de la peau. De plus, elle favorise la cicatrisation.


Riche en anti-oxydants, la carotte réduirait le mauvais cholestérol, protégerait les poumons et le cœur contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Riche en vitamines, elle participe également à la production de globules rouges qui apportent de l'oxygène à toutes les cellules du corps.


Extrêmement riche en vitamines, la carotte est un incontestable allié minceur. Cuite ou crue, il ne faut compter que 33 kilo calories pour 100g.


Et en particulier pour la vision nocturne. Riche en vitamine A, essentielle à la vision, la carotte peut diminuer les risques de dégénérescence et de cataracte. Riche également en rhodopsine, elle nous permet de voir dans des conditions de faible éclairage.


En apportant à l'organisme une dose de sucre naturelle, la carotte régénère le foie.


Grâce à son impressionnant taux de vitamines A allié à son fort taux de phosphore, la carotte renforce les os et les dents.


La carotte renforce notre résistance aux ultra-violets. De quoi nous permettre d'avoir un joli teint et de prolonger notre bronzage !

 

 

La couleur foncée de la carotte provient de ses très nombreux pigments. Ils contribueraient à prévenir plusieurs maladies, dont les maladies cardiovasculaireset certains cancers.

 

 

Plus elles sont colorées, mieux c’est!

Les carottes marron contiendraient 2 fois plus de bêta-carotène que les carottes orange, tandis que les jaunes en contiendraient très peu et les blanches, pas du tout.

La carotte marron donne l’impression d’être plus sucrée que la carotte orange dont le goût est masqué en raison de ses composés volatils. Cependant, la quantité de glucides totaux dans ces carottes ne diffère pas de façon significative d’une variété de carotte à l’autre.

Les carottes blanches contiennent très peu de vitamine C, contrairement aux carottes orange ou marron, qui en contiendraient le plus.

 

 

Pour mieux assimiler les caroténoïdes des carottes
- Prenez-les avec une source de gras, par exemple, un peu d’huile, des noix ou du fromage. Pourquoi? Parce que les caroténoïdes sont des composés liposolubles (solubles dans le gras).
- Faites-les cuire. La cuisson semble également augmenter leur absorption.

 

La carotte est un aliment incriminé dans le syndrome d’allergie orale. Ce syndrome est une réaction allergique à certaines protéines d’une gamme de fruits, de légumes et de noix. Il touche certaines personnes ayant des allergies aux pollens de l’environnement et est caractérisé par des symptômes à la bouche et à la gorge. Ce syndrome est presque toujours précédé du rhume des foins. Ainsi, lorsque certaines personnes allergiques à l’herbe à poux consomment la carotte crue (la cuisson dégrade habituellement les protéines allergènes), une réaction immunologique peut survenir. Ces personnes souffrent de démangeaisons et de sensation de brûlure à la bouche, aux lèvres et à la gorge. Les symptômes peuvent apparaître, puis disparaître, habituellement quelques minutes après la consommation ou la manipulation de l’aliment incriminé. En l’absence d’autres symptômes, cette réaction n’est pas grave et la consommation de carotte n’a pas à être évitée de façon systématique. Toutefois, il est recommandé de consulter un allergologue afin de déterminer la cause des réactions aux aliments végétaux. Ce dernier sera en mesure d'évaluer si des précautions spéciales doivent être prises.

 

 

La carotte (crue ou cuite) et le jus de carotte sont d’excellentes sources de vitamine A.

Le jus de carotte est une bonne source de vitamine B6. La carotte crue ou cuite en est une source.

Le jus de carotte est une bonne source de vitamine K.

Le jus de carotte est une source de vitamine B1.

Le jus de carotte est une source de vitamine B2.

La carotte crue est une source de vitamine B3 pour la femme seulement.

Les carottes crues sont une source de vitamine C pour la femme seulement.

La carotte cuite et le jus de carotte sont des sources de vitamine E.

Le jus de carotte est une source de fer pour l’homme seulement.

Le jus de carotte est une source de phosphore.

Le jus de carotte est une source de potassium.

 

La recette du jour : le cake à la carotte(USA)

 

Préchauffer votre four à 175° (thermostat 5/6).

Mélanger au fouet électrique les 4 œufs et 250g de sucre.

Incorporer 2 c à c d'extrait de vanille, 1 c à c rase de muscade, 2 c à c rases de cannelle et 180g d'huile.

Mélanger le tout avec le fouet.

Ajouter 250g de farine et 1 sachet de levure chimique.

Tourner avec le fouet électrique éteint pour mélanger un peu puis allumer le fouet en augmentant de puissance progressivement jusqu'à obtention d'une pâte lisse.

Ajouter 300g de carottes râpées et 120g de noix concassées.

Mélanger au fouet doucement jusqu'à ce que la pâte soit homogène.

Huiler et fariner légèrement le moule (voire les 2 moules car la dose le permet) et verser la préparation.

Enfourner 30 à 40 minutes selon votre four à 175° (th 5/6). Piquer pour vérifier que le gâteau soit cuit.

 

LE KIWI

 

Le kiwi renferme de nombreux composés phénoliques, dont les acides phénoliques, les flavanes (épicatéchine, catéchine), les procyanidines et les flavonols (quercétine, kaempferol). Ces composés, présents dans les végétaux, possèdent des propriétés antioxydantes. Ils peuvent contribuer à prévenir l'apparition de plusieurs maladies, dont certains cancers, les maladies cardiovasculaires et diverses maladies chroniques en neutralisant les radicaux libres du corps.FibresDeux kiwis procurent plus de 5 g de fibres, soit environ 15 % de la portion recommandée quotidiennement. On sait qu’une alimentation riche en fibres, en plus de prévenir la constipation, peut contribuer à la prévention des maladies cardiovasculaires, au contrôle du diabète de type 2 et de l’appétit.

 

Le kiwi est une excellente source de vitamine C.

Le kiwi est une excellente source de vitamine K pour la femme et une bonne source pour l'homme.

Le kiwi est une source de vitamine B9.

Le kiwi est une source de vitamine E

Le kiwi est une source de cuivre

Le kiwi est une source de potassium.

 

Le kiwi peut faire tourner le lait et les autres produits laitiers, et faire ramollir les autres fruits en raison de sa forte teneur en actinidine.
Conseil : ajoutez-le dans les préparations qui contiennent du lait ou des fruits au moment de servir seulement.

 

Truc. Pour attendrir une viande un peu trop coriace, recouvrez-la de tranches de kiwi et laissez « travailler » de 20 à 30 minutes.

 

Le kiwi doit être intact, ferme et exempt de taches. Idéalement, la chair devrait céder légèrement sous la pression, mais les fruits offerts dans le commerce sont généralement plus fermes, car ils sont cueillis avant leur pleine maturité. Écartez ceux qui sont mous ou endommagés. La taille du fruit n'a aucune incidence sur sa qualité.
On trouve maintenant dans les grandes épiceries une variété de kiwi à chair jaune.

 

Le terme « kiwi » n’est apparu dans la langue française qu’en 1970. C’est un mot néo-zélandais qui, à l’origine, ne désignait que l’aptéryx, l’oiseau emblème de ce pays. Il a remplacé « groseille de Chine », expression sous laquelle le fruit a d’abord été connu (à cause de la saveur acidulée de sa pulpe, apparentée à celle de la groseille). En France, on l’a aussi appelé « souris végétale ».

En France, on emploie parfois le mot « kiwaï » pour désigner le fruit d’une autre espèce d’Actinidia, mais ce nom est peu employé ailleurs. On parle aussi de « kiwi d’été » ou « kiwi annuel », mais ces termes portent à confusion, particulièrement le second puisque aucune espèce d’Actinidia n’est annuelle.

 

Aujourd’hui, le kiwi est cultivé en de nombreux endroits du globe, les principaux pays producteurs étant l’Italie, la Nouvelle-Zélande, la France, la Grèce, l’Australie, les États-Unis, le Chili et le Japon. Étant donné qu’il se conserve longtemps après la récolte et qu’il est produit dans les deux hémisphères, on le trouve pratiquement à longueur d’année. Outre la vente en frais, on transforme le kiwi en gelée, confitures, marinades, chutneys, glaces, vin, et on le fait sécher. À cause de sa richesse en actinidine, un enzyme apparenté à la papaïne, il sert parfois à attendrir les viandes. En outre, on tire de ses feuilles et de son tronc des fibres servant à la fabrication de cordes et de papier.

 

Le vert de la chair du kiwi vient de sa richesse en chlorophylle, comme c’est le cas, par exemple, de la tomate, avant qu’elle ne soit mûre. Toutefois, la chlorophylle du kiwi ne se dégrade pas au moment du mûrissement, un phénomène relativement rare dans le petit monde des fruits.

 

Le kiwi est dioïque, c'est-à-dire que les fleurs mâles et les fleurs femelles poussent sur des pieds différents. Il faut donc s’assurer d’avoir 1 plant mâle pollinisateur pour environ 8 plants femelles. Mâles et femelles sont habituellement bien identifiés dans les jardineries.

 

La recette du jour : salade de boulgour au kiwi

 

Faites sauter des champignons, ajoutez du boulgour et de l’eau ou du bouillon et faites cuire une quinzaine de minutes. Laissez refroidir et ajoutez du chou coupé en fines lanières, de l’oignon rouge émincé et une vinaigrette aromatisée au zeste de citron et à la menthe ou à la coriandre.

 

Carotte et kiwi font bon ménage, vous pouvez découvrir cette recette en suivant ce lien : https://www.ptitchef.com/recettes/dessert/jus-orange-kiwi-carotte-fid-146568

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories
Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • Icône social Instagram
  • Facebook Basic Square