Ma boîte à outils thérapeutiques...la résilience...

On est parfois tenté de croire que rien ne s'arrangera jamais, que les choses resteront dans l'état qu'on les trouve chaque matin et surtout qu'elles continueront de créer des blocages dans notre vie de tous les jours.

 

Or, comme je dis à mes clients, ceux qui veulent voir apparaître un peu de ciel bleu dans leur regard sur la vie qu'ils aimeraient mener dans l'instant présent :

- Il y a toujours un avant et il y aura aussi un après.

- Rien n'est permanent, tout se transforme peu à peu.

- Ce qui s'est passé dans votre passé a créé votre présent mais ce que vous allez mettre en place désormais dans l'ici et maintenant va créer votre avenir.

 

Les gens sont parfois sceptiques car ils se disent que cela fait déjà des années que cela se passe ainsi et qu'avec autant de problèmes à leur actif, ils ne trouvent plus en eux le courage d'avancer vers du mieux.

 

Alors je leur demande si ils ont changé quelque chose dans leur manière de penser et d'agir et aussi, si ils sont conscients que peut-être qu'à un moment de leur vie, ils sont laissé les choses se faire sans pouvoir réellement agir en  cohérence avec leur âme.

 

Nous sommes venus sur terre pour faire des expériences qui vont nous amener à voir les choses différemment. Parfois, il est vrai que nous subissons de drôles de circonstances mais n'est-ce pas pour justement les surpasser, les transcender et poursuivre notre cheminement.

 

Boris Cyrulnik a été le premier à s'intéresser de près à ce qu'on appelle la résilience qui dit-il "est l’aptitude d’un corps à résister aux pressions et à reprendre sa structure initiale. Ce terme est souvent employé par les sous-mariniers de Toulon, car il vient de la physique. En psychologie, la résilience est la capacité à vivre, à réussir, à se développer en dépit de l’adversité."

 

"Je pense qu’on ne peut parler de traumatisme – et d’évolution résiliente – que si l’on a côtoyé la mort, si l’on a été agressé par la vie ou par les autres, ou encore si des personnes de notre entourage ont été en danger. Mais les processus qui permettent de reprendre son développement après un coup du sort nous concernent tous, car ils obligent à penser la vie en termes de devenir, d’évolution. D’ailleurs, environ une personne sur deux subit un traumatisme au cours de son existence, qu’il s’agisse d’un inceste, d’un viol, de la perte précoce d’un être cher, d’une maladie grave ou d’une guerre."

 

Il me semble donc important dans mon travail d'accompagnatrice de proposer aux gens de pouvoir eux aussi passer à autre chose et non pas en fuyant leur problématique ou en camouflant leurs peurs au fin fond de leur inconscient mais au contraire en les aidant à libérer leur mémoire émotionnelle qui les empêche aujourd'hui de pouvoir réellement mener la vie qu'ils souhaitent.

 

Nous avons tous le droit d'être en vie, de poursuivre notre chemin au plus près de notre véritable nature, de faire des expériences qui vont nous permettre de nous (re)construire et d'avancer sereinement sur le chemin de notre évolution.

 

Etre résilient, c'est se donner une autre chance de vivre tel qu'on le désire vraiment.

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories
Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • Icône social Instagram
  • Facebook Basic Square