Sur le chemin...

 

Sur le chemin de l'école, je n'étais jamais seule.

 

Soit je faisais route avec mes nombreux amis de classe soit j'étais en compagnie de mes guides.

 

C'était toujours très agréable et avec eux, jamais je ne me suis ennuyée. Ils me faisaient comprendre comment aborder les difficultés de mon existence et surtout ils me mettaient en évidence beaucoup de choses qui m'aidaient à mieux comprendre le monde qui m'entourait.

 

Aujourd'hui on me demande mais comment cela se passait quand tu étais toute jeune? Pour moi c'était juste naturel!

Comme beaucoup d'autres événements qui sont arrivés dans ma vie, j'étais prévenue par avance. C'est à dire que pour moi c'était comme si j'avais Jiminy Cricket dans ma tête. Donc pas d'inquiétude à avoir : j'ai dû voir le film de Pinocchio juste avant que les guides ne viennent rentrer en communication avec moi pour faciliter ma réaction.

 

On me demande souvent si il m'est arrivé quelque chose de particulier pour que j'ai tous ces dons de manière innée. Et bien non je ne pense pas. Dans la famille, on est plusieurs à avoir de grandes facultés que ce soit du côté de ma mère ou de mon père. Je me souviens juste d'un jour où je suis allée à la piscine et que j'ai voulu plonger dans le petit bassin pour apprendre, tout en ayant encore pieds. Et là j'ai mal jugé la profondeur et ma tête a cogné contre le fond. Cela a peut-être déclenché quelque chose dans mon cerveau? Des chocs comme celui là, j'en ai eu plusieurs. Je faisais beaucoup de GRS et une fois alors que la prof nous montrait un exercice de moulinet avec des massues, elle n'a pas vu que j'étais juste en dessous et j'ai reçu une des massues sur le coté droit de la tête, qui tournait à une vitesse folle, exactement là où j'ai longtemps perçu les messages en "langage lumière" de mes guides.

 

Alors oui peut-être un heureux hasard! afin de me permettre de pouvoir accéder à un autre niveau de perception. En tous cas, pour moi, je le répète, tout est arrivé de façon très naturelle et surtout sans ambiguïté et sans peur.

 

Je n'ai jamais vu d'entité mais je sens des présences. Juste il y a peu où j'ai vu deux dragons à la fenêtre de ma chambre et un grand oiseau juste devant moi dans la nuit.Je sais que pour certains c'est étrange et peu rassurant peut-être dans un monde si rationnel mais pour moi depuis que je suis toute petite je ne me pose pas de question. Je ne sais d'ailleurs pas qui je canalise mais ça me va bien ainsi.

 

C'est à un moment donné où les dons se sont mis à émerger rapidement que le mental a commencé à s'emballer un peu mais je pense que là encore c'était pour me permettre d'apprendre à mieux le gérer.

 

Nous sommes des êtres humains incarnés et nous devons accepter que parfois il peut y avoir confusion entre le monde visible et celui qui ne l'est pas pour tout le monde. Dans ces cas là, je retrouve plus de calme en moi et je laisse les choses se mettre en place toutes seules. Je laisse les guidances sortir de ma bouche ou de mes mains et se matérialiser en mots et je laisse mes pas et mon corps me guider au bon endroit au bon moment.

 

En tous cas dans mon enfance ce n'était vraiment pas compliqué : je disais à mes amis que le prof ne serait pas là et on me faisait confiance. J'ai même su que j'aurais le BTS du premier coup car tout était une histoire d'évidence : je n'ai appris aucun cours de droit et c'était une matière du rattrapage!

 

Je faisais des rêves où je recevais des guidances car je n'avais pas encore de connexion directe. C'était comme un profond ressenti : comme le jour où j'ai dit à des amis de ne pas prendre la voiture pour sortir. J'ai dit que je n'irai pas, ils m'ont écoutée et personne n'a bougé : je sentais l'accident arriver.

 

Je vivais ainsi en toute simplicité et cela ne semblait déranger personne. Aujourd'hui les jeunes enfants, très éveillés, semblent effrayés par ce qu'ils voient et ressentent et recherchent plus la présence des êtres éveillés comme eux afin de trouver du réconfort et de la sérénité.

 

A mon époque !!! c'était plutôt l'inverse. Mes guides avaient une plus grande sagesse que la plupart des gens que je côtoyais( adultes y compris) et donc moi aussi par la même occasion, ce qui faisait que je recherchais très souvent la présence de personnes beaucoup plus âgées.

 

J'ai quand même vécu ma vie d'enfant en faisant de nombreuses expériences mais très souvent de fortes valeurs comme la compassion, l'empathie, la tolérance, le non-jugement, la pureté,... m'animaient au sein de mes groupes d'amis.

 

J'étais celle avec qui tout le monde parlait et se confiait. Je ne voyais le mal nulle part et j'aimais les gens par dessus tout.

 

Je crois que cela n'a pas changé!

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories
Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • Icône social Instagram
  • Facebook Basic Square