J'ai oublié...

J'ai oublié de compter combien j'avais eu d'amis sur la planète depuis que je suis née : c'est chouette. J'en ai connu de beaucoup de pays et ça m'a remplie de gratitude et donné sûrement l'envie de vivre dans le sens du vent, comme une girouette.

 

J'ai oublié de comptabiliser les chagrins. J'en ai eu quelques-uns c'est certain et surtout j'ai bien compris qu'ils m'avaient aidée à comprendre que je m'étais souvent laissée embarquer sur le mauvais chemin(mental puissant, héritage familial, juge intérieur malin).

 

J'ai oublié de quantifier mes bonheurs. J'en ai eu, à toute heure, et surtout ils m'ont donné cette bonne humeur que j'affiche quand je sais que je vais pouvoir la partager avec ceux qui aiment passer du temps auprès de mes non-peurs.

 

J'ai oublié de calculer à quelle distance se trouve la terre du système solaire car plus je plonge mon regard dans le bleu du ciel et plus je réalise à quel point il est facile pour moi de me connecter à un monde universel.

 

J'ai oublié de provisionner l'amour que parfois on oublie d'utiliser dans nos moments de tristesse : celle qui nous fait prendre conscience que la vie est fragile et qu'elle mérite toute notre quête d'un amour fidèle, celui qu'on rayonne régulièrement.

 

J'ai oublié de multiplier les échecs car ils ne m'auraient rien apporté si ce ne sont de mauvaises défaites. On est tous là pour apprendre et expérimenter nos belles requêtes.

 

J'ai oublié d'additionner les enquêtes : celles qui m'auraient permise d'en savoir toujours plus, peut-être, car ce qui m'importe vraiment c'est d'être juste en adéquation avec le temps qui passe, le monde qui m'entoure et les gens qui s'ouvrent à l'amour d'eux-même.

 

J'ai oublié tout simplement d'être dans la haine car toute ma vie durant, j'ai été entourée de gens charmants qui m'ont prouvée que dans la vie, on peut s'aimer vraiment. Et que même si parfois on a peut-être un peu perdu son âme d'enfant, on n'en est pas moins pour autant tous des êtres vivants.

 

Je ne voulais surtout pas oublier de vous dire à quel point il est important d'aller à l'essentiel car c'est votre essence même qui permettra à votre véhicule humain, ce corps céleste, de vous amener exactement là où vous aurez toutes les chances de vous envoler sur l’échelle de votre destinée si belle.

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories
Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • Icône social Instagram
  • Facebook Basic Square