C'est quoi finalement une aventure?

C'est partir quelque part où on ne connait rien ou alors c'est se diriger là où finalement on sait qu'on risque de sortir de notre zone de confort?

 

Vous la connaissez vous cette zone où on ne sait plus du tout où sont nos repères et où on ne parvient plus parfois à revenir en arrière tellement on y est bien? Parfois c'est vrai que c'est un peu difficile d'imaginer sortir de notre quotidien car tout semble bien compliqué dès qu'il faut commencer à faire un pas en dehors de nos habitudes de vie quotidienne.

 

Mais une fois qu'on s'est laissé tenter à mettre le petit bout de son nez dans une zone jamais expérimentée, on se dit que c'est peut-être ça l'évolution : c'est aller dans un sens qu'on ne connait pas et qu'on n'a jamais vraiment osé mettre dans notre champ de vision.

 

Parfois on sait qu'ailleurs l'herbe est sûrement plus verte que celle qu'on foule avec nos pieds mais comme on pense aussi que ce n'est pas très facile d'aller là où on n'a jamais vraiment mis, ne serait-ce qu'un orteil, on se dit qu'on est peut-être bien mieux là où on est. Au moins on connait et surtout on n'a pas à se poser la moindre question. Il suffit de continuer sur notre lancée pour que tout se mette à continuer dans la même direction et si ça ne va pas vraiment comme on l'aimerait, on attend désespérément que quelque chose se mette enfin à bouger.

 

Et puis un matin, on se réveille différemment. Ce n'est pas qu'on ne soit plus dans le même corps humain, c'est juste que là on commence à se poser les bonnes questions et au lieu de se dire qu'on va prendre le même chemin encore des années durant, on réalise qu'on peut peut-être aller là où on ne s'est jamais vraiment aventuré?

 

Tout cela semble bien incertain quand on est vraiment habitué à notre quotidien mais en même temps, ce n'est pas si méchant que ça de penser que peut-être de l'autre côté du chemin, il y a des choses qu'on n'a sûrement jamais pu exploiter.

 

Alors parfois, c'est juste au bout de notre jardin là où quand on est tout jeune, on trouve que c'est un peu sombre et où ce n'est peut-être pas très bon de s'avancer. Mais cela peut aussi être quand on décide de changer de magasin et de partir faire ses courses ailleurs.

 

Et puis quand on commence à se sentir vraiment à l'aise avec notre perte du quotidien, on peut carrément partir avec le train et décider de connaitre une autre ville par nos propres moyens. Et comme finalement cela ne nous a pas vraiment coûté tant d'énergie que ça, on se dit qu'on pourrait quand même oser prendre l'avion et partir visiter un pays qu'on ne connait qu'au travers de clichés.

 

Alors là c'est vrai que c'est vraiment hors de notre zone de confort et que c'est tout de même pour les gens courageux que sont réservées ces types d'aventures. Peut-être pas!

 

Et comment faire pour vous lancer vous aussi dans ce genre d'expédition?

 

Tout d'abord on regarde dans notre passé ce qui nous a toujours attiré : est-ce de partir faire un trekking dans l'Himalaya ou alors de partir faire du skate avec nos amis d'enfance? Et à partir de là on se fixe un but bien précis. Pour ma part c'était de partir visiter des villes en Espagne. Et puis au lieu de se poser 10 000 questions inutiles, on décide de rester très basique et de voir par quels moyens, on peut parvenir à faire ce qui nous anime depuis tant d'années.

 

On se renseigne puis on réserve un train ou alors on prend un bus spécial et surtout on se fixe une date. Sinon adieu les beaux projets : on ne parviendra pas à sortir de cette zone qu'on s'est toujours bien fixée car elle nous convient bien dans le sens où on la maîtrise parfaitement. Et puis, en dernier lieu, on ne pense plus à rien car on sait très bien que cela va activer notre mental qui lui ne se gênera pas pour nous ramener en mémoire de vieux épisodes, ceux qui vont nous bloquer dans notre cheminement .

 

Et le jour J, on sait bien que tout va partir dans le sens non désiré. Et pourquoi cela? Tout simplement parce qu'on aura peur de se lancer. Mais la peur ça ne sert à rien qu'à bloquer nos énergies : celles qui vont nous permettre de pouvoir faire enfin ce qui nous plait et surtout en garder un très bon souvenir.

 

Alors comment chasser cette peur immense?

 

On respire profondément et surtout on détaille chaque mouvement que l'on fait et surtout on fixe notre objectif sur ce qu'on va faire(actif) et non pas sur ce qu'on est en train de subir(passif) : c'est à dire la boule au ventre et surtout le blocage du plexus solaire. On fait ce qu'on appelle une visualisation. C'est à dire qu'on s'imagine en train d'être là où on veut et surtout on n'enlève rien au tableau idyllique en y ajoutant des doutes ou des angoisses de dernière minute.

 

On se laisse porter par les énergies bienfaisantes celles que l'on génère quand on est heureux car si on pense en positif, tout va se dérouler de cette façon et surtout on laisse la vie nous gâter et on ne cherche rien à maîtriser.

 

Parfois ce sont les enfants qui chamboulent le planning ou alors un embouteillage inexpliqué mais on reste calme car c'est ainsi qu'on parvient à dénouer tous les noeuds. C'est vrai que lorsqu'on est un peu stressé, tout se met à partir du mauvais côté mais comme votre projet est programmé depuis longue date, vous ne faites pas marche arrière. Vous avancez fièrement vers votre porte de sortie et vous osez affronter cette zone d'apprentissage, là où vous allez pouvoir expérimenter toute sorte de choses .

 

Une angoisse vous paralyse les membres?

 

Osez vous faire masser le corps de haut en bas car en fait vous ne parvenez plus à vous enraciner et vous voilà pris par le vertige de la hauteur de votre mental.

 

Vous êtes comme pris de malaise?

 

Inspirez sur 10, expirez sur 3.

 

Vous voyez même trouble parfois?

Asseyez-vous sur vos pieds et faites le comme le chat, dos rond. Restez ainsi en vous concentrant uniquement sur votre projet et ne bougez plus pendant quelques minutes .

 

Rien ne sert de se stresser quand on a décidé quelque chose car l'Univers conspire lui aussi de son côté pour que tout se passe au mieux. Et puis vous aussi vous avez mis toutes les chances de votre côté car vous vous êtes renseigné sur votre destination, vous avez mis de l'argent de côté et vous en avez même profité pour en parler à vos amis. Alors vous aussi, vous vous êtes investi dans ce projet. Pourquoi ne pourrait-il donc pas fonctionner?

 

Si cela avait du capoter, vous auriez déjà eu des portes fermées.

Alors on y va, avec ou sans sac à dos, et surtout on ne pense qu'à ce qu'on va découvrir et le reste sera là pour nous offrir le plus beau des cadeaux : la part de surprise que toute nouvelle découverte nous permet de faire à nous-même.

 

A vos idées et surtout à vos stylos car lorsqu'on fige quelque chose sur le papier, c'est rare qu'il s'envole vers d'autres contrées.

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories
Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • Icône social Instagram
  • Facebook Basic Square