Quel est votre antidote?...

Vous savez, on dit souvent que lorsqu'on se fait piquer par un insecte ou alors par les orties on peut trouver l'antidote juste à côté.

Alors soit vous trouvez un aloé véra prêt à vous donner un peu de sa sève pour soulager les piqûres d'abeilles ou de moustiques, soit vous arrachez quelques feuilles d'oseille sauvage qui pousse généralement juste à côté des orties.

 

Et c'est ainsi qu'on peut se découvrir soi-même "médecin" en pleine nature. Et oui parfois il ne faut pas chercher à se compliquer la vie et surtout ne pas croire que tout va s'infecter bien plus vite si on n'utilise pas dans la seconde même un antiseptique.

 

Savez-vous que nous avons les capacités de nous régénérer et de fabriquer par nous même des antidotes à certaines douleurs?

 

Quand vous courrez par exemple, au bout d'un moment vous créez des endorphines qui vont vous permettre de pouvoir "anesthésier" vos douleurs dues à l'effort. Alors si votre corps mérite le meilleur et surtout s'il a besoin d'être régulièrement mis au repos quand parfois il est un peu "attaqué" par surprise, il faut pouvoir le libérer de toutes ces agressions cutanées ou physiques et aider votre esprit également à aller mieux.

 

Et donc quand vous êtes à moitié pris dans un tourbillon de problèmes, que mettez-vous en place pour ne plus devoir supporter autant de gêne?

Vous baissez les bras? Ce n'est pas une si mauvaise idée car ainsi le sang circulera mieux au niveau de votre coeur.

 

Vous soufflez à n'en plus finir? Bien joué, car là encore, vous allez remplir votre cage thoracique d'un air tout neuf bien mieux pourvu en oxygène.

 

Vous faites les cent pas en attendant de trouver une solution? Allez donc faire cela au grand air. Cela vous permettra d'éclaircir au mieux vos idées.

 

Vous hurlez de douleur? Cela va vous aider à extérioriser vos émotions celles qui ne viendront plus vous faire souffrir en silence, de vos maux.

 

Vous finissez par aller vous recoucher? Quelle belle initiative car en vous allongeant, vous allez permettre à votre corps de se reposer et ainsi de laisser votre esprit se libérer à sa guise et trouver des solutions bien plus efficaces que si vous courriez dans tous les sens.

 

En chacun de nous réside une solution et c'est bien souvent sans s'en rendre compte que nous les mettons en place. Il est important de connaître exactement ce qui peut nous faire du bien en cas de trouble soudain.

 

Parfois cela peut-être un parfum qui nous calme et nous rassure, une image sereine qui nous redonne paix et harmonie, un son que l'on affectionne et qui fait résonner en nous bon nombre de souvenirs positifs et cela peut-être aussi un contact charnel qui vient remettre en action tous nos capteurs.

 

Il est important de garder tous ses sens en éveil et surtout de savoir apprendre à le faire en toute circonstance. Beaucoup de gens se sentent terrassés par la douleur ou alors affligés par la souffrance. Ils ne savent plus comment surmonter des obstacles, si ce n'est en se recroquevillant sur eux-mêmes ou alors en s'attaquant systématiquement aux autres.

 

Mais ce n'est pas ainsi qu'on fera avancer notre monde intérieur.

Il faut plutôt chercher à faire ami-ami avec la souffrance car un jour, on sait qu'elle nous quittera, elle aussi, comme d'autres problèmes l'ont fait avant elle.

 

On n'est jamais statique : on avance tous sur un chemin évolutif.

Un jour, on peut être abasourdi et le lendemain, être heureux comme un poisson dans l'eau de son bain!

 

On ne doit pas laisser nos peurs nous envahir. Celles de croire que plus rien ne viendra éclairer notre chemin. On part tous de quelque part pour aller vers un ailleurs et en route, on fait de belles découvertes.

 

Alors même si au détour d'une petite ruelle, vous faites une rencontre peu heureuse et bien "hop" cherchez l'antidote au plus près de votre "malheur" et ainsi vous ne vous sentirez plus victime de votre vie et de votre entourage mais bien plutôt acteur de votre réussite et surtout maître-guide de votre avenir propre.

 

Le bon et le mauvais se côtoient en permanence. A nous de savoir faire les bons choix et surtout de ne plus croire que c'est en permanence qu'on nous met des épreuves sur notre route. Parfois on les cherche sans s'en rendre compte car on a juste oublié de bien préparer son itinéraire avant de prendre le chemin de nos cinq sens.

 

Alors ouvrez grand yeux, bouche, oreilles, nez et mains et laissez-vous guider tranquillement car l'ombre est toujours bien plus petite que la lumière, dès lors où on sait qu'à certaines heures, il n'est pas judicieux de se mettre en quête de quelque chose qui ne nous fera aucun bien.

 

Belle journée.

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories
Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • Icône social Instagram
  • Facebook Basic Square